08/05/2014

Le droit chemin

بسم الله الرحمن الرحيم

Louanges à Allah seul, Lui qui fait ce qu'Il veut et créé nos actes. Lui qui aime les repentants purifiés de tout orgueil. Lui qui efface les fautes passés par le repentir. Lui qui accorde la certitude et la sérénité à qui Il veut. Louanges à Allah qui nous envoyé Mohammed ibn 'AbdiLlah ; 
{ un Messager qui vous récite les versets d'Allah comme preuves claires, afin de faire sortir ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres des ténèbres à la lumière. Et quiconque croit en Allah et fait le bien, Il le fait entrer aux Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Allah lui a fait une belle attribution. Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux [Son] commandement descend, afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de [Son] savoir. } Coran, 65. 11-12 (TSRV)

Qui donc médite donc un tant soit peu, comprendra qu'il ne peut y avoir plus nuisible à un homme ou femme que d'ignorer son Seigneur. Car fatalement cette ignorance mène à avoir des mauvaises pensées sur Allah, comme penser qu'Il n'est pas au-dessus des cieux, penser qu'Il n'est pas Capable de ressusciter les morts pour les rétribuer en toute justice… et puis la liste des pensées est bien longue. Et pourquoi n'y aurait-il pas parmi ce qui existe, d'existence plus évidente que l'existence de Celui qui nous a fait exister? Quoi donc de plus léger que les moqueries de ceux qui renient l'existence d'Allah? La régularité, la précision, plus encore; la perfection dans l'agencement de ce monde ne peut pas être le fruit du hasard, mais c'est la preuve qu'il y a un Créateur. Nul ne peut se procurer un bien sans Sa permission et Sa miséricorde. Nul ne peut repousser un mal si ce n'est par sa permission, Lui qui n'a besoin de rien ni personne, et tous ont besoin de Lui. Personne ne 
peut repousser sa mort, alors il n'y a plus qu'à s'y préparer.

Le Tout-Miséricordieux a dit (selon le sens rapproché): {Et Je n'ai créé les Djinns et les Hommes que pour qu'ils m'adorent.} Coran, 51. 56

L'imam Ibn Kathir a dit (dans son Tafsir): 
La signification de ce verset c'est qu'Il -élevé soit-Il- a créé les créatures pour qu'elles L'adorent seul sans lui attribuer d'associé, donc quiconque lui obéit Il le récompensera de la plus complète des récompense, et celui qui lui désobéit, Il le châtie du plus dur des châtiments. Et Il nous informe qu'Il n'a pas besoin d'eux, mais eux ont besoin de Lui dans toutes leurs affaires, Il est donc leur Créateur et leur Pourvoyeur. "

Le savant 'Abde Rahman AsSa'dy a dit (au sujet du même verset, dans son Tafsir): 
" Ceci est le but pour lequel Allah a créé le Djinn et l'Homme, et l'ensemble des messagers qu'Il a envoyé appellent à cela, et c'est son adoration, celle qui implique sa connaissance et son amour, le retour à Lui, la réceptivité à Lui, et le détournement de tout autre.

Et ceci implique sa connaissance –élevé soit-Il-, car l'adoration complète dépend de la connaissance d'Allah, bien mieux; à chaque fois que la connaissance du serviteur envers son Seigneur augmente, son adoration est plus complète. Cela est donc la cause pour laquelle Allah a créé les responsables, et Il ne les a donc pas créé par besoin d'eux. "

Le Tout-Miséricordieux a dit (selon le sens rapproché) dans Son Sublime Livre : { Allah, point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même 'Al-Qayyum'. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils (ce qui est dans les cieux et sur la terre) n'embrassent que ce qu'Il veut. Son 'Kursiy' (le Repose Pied de Son Trône) déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, l'Immense. } [Al-Baqarah, verset 255].

Le savant 'Abde Rahman ibn Nasser AsSa'dy (1307 - 1376 après la Hijra) a dit dans son livre "tayssir Al Lattif Al Manane" : 

« Le Prophète a informé que ce verset est le plus grandiose des versets du Coran sans comparaison, et qu'il préserve celui qui le lit des diables et de tous les maux; pour ce qu'il renferme comme significations de l'unicité et de l'immensité, ainsi que l'envergure des parfaits attributs d'Allah, élevé soit-Il. 

Il a donc informé qu'il est Allah Celui qui a l'ensemble des sens de la divinité, et que personne d'autre ne mérite la divinité, donc la divinité d'autre(s) et l'adoration d'autre(s) est catégoriquement fausse et nuisible dans l'instant et dans l'avenir. Et son adoration seule, sans associé à Lui, est la vérité, celle qui mène vers toute la plénitude. Il est Le Vivant pleine vie, et de Sa pleine vie, Il est L'Audient, Le Voyant, L'Omnipotent, Celui dont le savoir cerne toute chose, Le Parfait dans tous les aspects. »

L'imam 'Abde Rahman ibn Yahya AlMou'alimy (1312 - 1386 depuis la Hijra) a dit dans risala al'ibaada: «L'ignorance du sens de "dieu" nécessite l'ignorance du sens de la parole de l'unicité "il n'y a de dieu qu'Allah", et elle est le fondement de l'islam, et le fondement de l'ensemble des législations véritables précédemment, Allah Puissant et Sublime a dit (selon le sens rapproché):
{Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé : “Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc.”} Al Anbiya, verset 25
Le Livre, la Sounnah, le consensus et le raisonnement prouvent que sa prononciation ne suffit pas sans connaissance de son sens.»

Il faut donc comprendre le lien décisif qu'il y a entre le mot dieu et l'adoration. En arabe le terme adoration n'est pas utilisé pour exprimer l'amour naturel comme cela est souvent le cas chez les francophones ("j'adore tel ou tel repas" "j'adore tel ou tel endroit"), mais l'adoration dans l'étymologie islamique c'est le culte, c'est l'inclinaison du cœur; la soumission et l'humilité de l'adorateur pour l'adoré.

Salah Aal Cheikh a dit au sujet de l'adoration que c'est «faire ce qu'Il (Allah) a ordonné, et délaisser ce qu'il a interdit par amour, espérance et crainte. »
Les musulmans disent à Allah dans leur prière: {C’est Toi [Seul] que nous adorons et c’est Toi [Seul] dont nous implorons le secours.} alFatiha 5; selon le sens rapproché.

Pour finir, sachez que Le Seigneur des hommes, l'Inébranlable a dit (selon le sens rapproché): vous qui avez cru, repentez-vous à Allah d'un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu'Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l'ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite; ils diront : “Seigneur, parfais-nous notre lumière et pardonne-nous. Car Tu es Omnipotent”.} At-Tahrim, 8
Qui donc n'aimerait pas faire partie de ceux qu'Allah a appelé? Qui donc refuserait ce Paradis?!

Combien donc de jours sont passés avec leurs lot de peine et de fatigue, mais aussi leurs lot d'insouciance. Et Allah du haut de Son Trône, guide celui qui Lui demande la guidance avec la certitude qu'Il répondra. La guidance d'Allah à l'islam et la sounna est une faveur qui n'a pas d'équivalent, une faveur qu'il faut Lui demander avec recueillement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire