09/05/2018

Bienvenue à la pudeur islamique

Louange à Allah et que les prières ainsi que la paix soit sur le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم), celui qui a dit : « Le Paradis a était entouré de contraintes et l’Enfer a était entouré de désirs (chahawate). »
Pourquoi la place de la femme est une chose si souvent abordée dans les discours et les livres anti Islam ? Voici dans ce modeste article des clarifications et des éléments de réponse.

Pour commencer (en demandant l'aide d'Allah), on peut résumer le contexte décadent et la perdition des hommes en une ou deux citations.
Aldous Huxley, auteur du livre "Le Meilleur des Mondes" (Brave New World) a dit :
« J'avais des raisons pour désirer que le monde n'ait pas de sens; par conséquent, je partis du principe qu'il n'en avait aucun et il ne m'a pas été difficile de trouver des raisons satisfaisantes à l'appui de ma supposition... Pour moi-même et sans doute aussi pour la plupart de mes contemporains, la philosophie du non-sens ("meaninglessness") fut essentiellement un instrument de "libération".
La libération que nous désirions était simultanément la libération d'un certain système politique et économique (le capitalisme) et la libération d'un certain système de moralité. Nous récusions la morale parce qu'elle faisait obstacle à notre liberté sexuelle. 
» !


Plus clair encore, lors d'une émission télévisée, Julian Huxley petit-fils de Thomas Huxley, (connu comme "le bouledogue de Darwin") ancien président de l'UNESCO (United Nations Educational Scientific Cultural Organization) déclara:
« Nous avons tous sauté sur l'Origine (c’est-à-dire le livre: L'Origine des Espèces de Darwin) parce que la notion de Dieu faisait obstacle à nos mœurs sexuelles. » Fin de citation, voir ici au sujet de la doctrine de Charles Darwin.
Ainsi, quand l'homme renie l'existence même de son Créateur, il devient alors pire que les animaux qui ont été créé sans raison à l'origine.
C'est une loi pire que la loi de la jungle qu'il va vouloir imposer dans la société. Comme par exemple, s’il voit une femme voilée dans l'espace public, cela va lui rappeler que sa liberté sexuelle n'est pas totale. Il va se sentir offensé par ce vêtement selon lui "ostentatoire" ; ce voile qui fait obstacle à sa liberté et qui contredit ses "valeurs" ou sa "culture".
La pornographie, l'homosexualité, la prostitution, le libertinage, la dépravation et le nudisme ; rien de tout cela ne le dérangera, mais le voile dans les écoles, et dans l'espace public…
Imaginons par exemple que cela soit une femme hypocrite qui porte le voile; cela risque tout de même de les déranger car cela va leur rappeler la religion de vérité. Que dire alors si celle qui porte le voile islamique est une croyante sincère qui ne cherche que l'agrément d'Allah ?! Elle a dans les meilleures des femmes qui ont marchés dans ce bas monde un bon exemple.
Les persécutions et les nuisances qu'ont subies la vierge Marie, la mère des croyants 'Aicha - 
رضي الله عنها -, et d'autres ne leurs ont porté absolument aucun préjudice. Bien au contraire, Allah Le Tout Puissant, le Tout Miséricordieux et Parfait Savant a élevé leur rang ici-bas, tout comme Il leur accordera une récompense immense et un statut privilégié dans l'au-delà.

L'historien français Gustave Le Bon (1841-1931) a dit en 1884 dans son grand livre 'La civilisation des Arabes' :
« L'islamisme ne s'est pas borné à accepter simplement la polygamie qui existait avant lui. Il a exercé sur la condition des femmes en Orient une influence considérable. Loin de les abaisser, comme on le répète aveuglement, il a, au contraire, considérablement relevé leur état social et leur rôle.
Le Coran, ainsi que je l'ai montré en examinant le droit de succession chez les Arabes, les traite beaucoup mieux que la plupart de nos codes européens. Il permet sans doute de se séparer d'elles, comme le font du reste les codes européens qui admettent le divorce ; mais il stipule formellement qu'un « entretien honnête est dû aux femmes répudiées. »
C'est aux Arabes, nous l'avons vu, que les habitants de l'Europe empruntèrent, avec les lois de la chevalerie, le respect galant des femmes qu'imposaient ces lois. Ce ne fut donc pas le christianisme, ainsi qu'on le croit généralement, mais bien l'islamisme qui releva la femme du sort inférieur où elle avait été jusque-là maintenue. Les seigneurs de la première période du Moyen-âge, tout chrétiens qu'ils étaient, ne professaient aucun égard pour elle.
La lecture de nos vieilles chroniques ne laisse aucune illusion sur ce point. Avant que les Arabes eussent appris aux chrétiens à traiter les femmes avec respect, nos rudes guerriers du temps de la féodalité les malmenaient d'une façon très dure. »
En Islam les femmes ont tout le droit au respect.

Et l'auteur a dit :
« Si la femme donnait naissance à un être contrefait (en Grèce), on se débarrassait d'elle. « À Sparte, écrit M. Troplong, on mettait à mort cette malheureuse créature qui ne promettait pas à l'État un soldat vigoureux. » «Lorsqu'une femme était féconde, dit le même auteur, on pouvait l'emprunter à son mari pour donner à la patrie des enfants d'une autre souche. » Même aux époques les plus brillantes de leur civilisation, les Grecs n'eurent guère d'estime que pour les hétaïres. C'étaient alors d'ailleurs les seules femmes ayant reçu quelque instruction.
Tous les législateurs antiques ont montré la même dureté pour les femmes. Le Digeste des lois hindoues les traite fort mal. « La destinée finale, le vent, la mort, les régions infernales, le poison, les serpents venimeux et le feu dévorant, dit-il, ne sont pas pires que la femme. » »

Il y a deux ans, un candidat aux élections a dit : "La France c'est Charlemagne" !! Dans la biographie de Charlemagne nous trouvons que « Dans une discussion avec sa sœur, le monarque se jette sur elle, la saisit aux cheveux, la rosse d'importance et lui casse trois dents d'un coup de son gantelet de fer, non sans recevoir, il est vrai, force horions pour sa part. » !

Voici maintenant un extrait du journal "Le devoir" en date du vendredi 27 juin 1997 :
« L’Internet ne sera pas censuré : la Cour suprême américaine en a décidé ainsi hier, estimant qu’une loi visant à limiter la transmission de matériel pornographique «portait atteinte à la liberté d’expression» […] Les sites pornographiques ou à connotation sexuelle sont légion sur l’Internet. Ils avaient été estimés à 8000 au printemps dernier par l’avocat du gouvernement américain, Seth Waxman, lequel avait estimé que leur nombre doublait tous les neufs mois. Une enquête du magazine spécialisé Interactive week montre que c’était un des rares domaines rentables de l’internet. L’enquête estimait les profits à environ un milliard de dollars par an, principalement par des cartes de crédit. […] Les défenseurs de la liberté d’expression, qui ont gagné devant la cours suprême, ont souligné que c’était aux parents de déterminer ce qu’ils veulent interdire à leurs enfants, ce que permettent de faire les logiciels de filtrage… »

Notez bien un point très important : ils n'ont pas dit "les défenseurs de la perversité et de la turpitude", de même qu'ils n'ont pas dit "les défenseurs de la sexualité satanique", mais ils ont bel et bien dit : "les défenseurs de la liberté d'expression"... Cela ne s'arrête pas là car il est maintenant question de "droits des travailleurs du sexe" ! 

Selon certains, il y a quatre siècles déjà, les françaises étaient réputées dans les pays voisins de la France pour leurs excès dans la prostitution, l'érotisme et la débauche. Il est question d'un "phénomène propre à la France", d'une "institutionnalisation de l'adultère à partir du 16ième siècle", d'une volonté de "se libérer par le sexe sans être esclave" et aussi (vers 1650) de "prêtres homosexuels"... 
Tout ceci, sans parler des orgies au Vatican et de toutes les souffrances dues à l'absence de loi clair sur le droit des femmes et le devoir des hommes envers elles.
L’ignorance de la législation divine et islamique concernant le mariage était un fléau tout au long de l’Histoire.

Entre 1759 et 1764, le roi Louis XV a eu au moins quatre maîtresses parallèles qui lui ont toutes donné des bâtards connus des historiens !
Au moment de la révolution française (1789 et après), le nombre de prostituées à Paris est évalué à 40 000, soit 13% de la population féminine !! Cela ne s'est pas arrangé avec le temps qui passe, et seule la crainte d'Allah apparaît comme le remède à ce que Satan veut dans ce pays.
Le dit « âge d'or » (sic) des maisons closes en France se situe sous la troisième république, comme en témoigne le "Guide rose" qui les recensait chaque année : l'édition 1936, fait état de 700 adresses avec de nombreux commentaires. Cela concerne également la prostitution « coloniale », au Congo, en Tunisie, au Maroc et surtout en Algérie ; le Sphinx d'Alger étant à cette époque « la plus grande maison de tolérance d'Afrique du Nord ». L'État, et notamment le fisc profitait de ce commerce en prélevant 50 à 60 % sur les bénéfices !

Sur Wikipédia on peut lire :
Un phénomène classique en Carnaval, la liberté momentanée de mœurs, existait aussi au Carnaval de Paris. Le goguettier Désaugiersen parle dans sa chanson V'là c' que c'est que l' carnaval, écrite entre 1800 et 1827:
Au lever du soleil on dort,
Au lever de la lune on sort ;
L'époux, bien calme et bien fidèle,
Laisse aller sa belle
Où l'amour l'appelle :
L'un est au lit, l'autre est au bal...
V'là c' que c'est que l' carnaval.
En 1825, Jouslin de la Salle, écrit dans sa chanson "Le Carnaval" : « Nul mari ne songe à sa femme, En carnaval. » (!!)
Critiquant les femmes de Paris qui, selon lui, « se croient en droit de faire ce qu'elles veulent » et « ne s'occupent que de plaisir et de toilette », Eugène Delacroix écrit entre 1822 et 1863 : « L'adultère, qui dans le Code civil est un mot immense, n'est par le fait qu'une galanterie de bal masqué. Les femmes ont besoin d'être contenues dans ce temps-ci : elles vont où elles veulent ; elles font ce qu'elles veulent ; elles ont trop d'autorité. Il y a plus de femmes qui outragent leurs maris que de maris qui outragent leurs femmes. » Fin.

Ceci s'est passé dans cette vie éphémère, puis, la mort leur est venue. Aucune d'entre elles n'a pu repousser la mort pour jouir un peu plus... Comparer leurs situations avec ce qu'Allah تعالى a véridiquement promis aux croyants et aux croyantes comme plaisirs et délices éternels dans le Paradis...
Le Paradis n'est pas quelques années de jouissances médiocres, mais une vie éternelle avec tout ce que l'âme et le corps veut.
Allah تعالى a dit (TRSV) : 
{ Annonce à ceux qui croient et pratiquent de bonnes œuvres qu'ils auront pour demeures des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux; chaque fois qu'ils seront gratifiés d'un fruit des jardins ils diront: «C'est bien là ce qui nous avait été servi auparavant». Or c'est quelque chose de semblable (seulement dans la forme); ils auront là des épouses pures, et là ils demeureront éternellement. } [Al Baqarah (2), verset 25]

Il n'y a pas d'échappatoire et de changement du mal vers le bien si ce n'est par Allah. Il n'y a pas de religion plus prestigieuse que l'Islam. Le repentir à Allah a le mérite de purifier nos cœurs avant de purifier nos corps. On ne peut plus être sceptique ou perplexe face à la solution pour réformer nos vies et notre société...

D'après Ibn 'Omar, le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

« La pudeur et la foi sont indissociables. Si l'une disparaît, l'autre disparaît aussi. » Hadith authentifié par les deux imams, Al Albani et Mouqbil ibn Hadi Al-Wadi’i

Abou Al-Qasim Al-Junayd (221 - 297 H.) a dit : « La pudeur, c'est reconnaître les bienfaits divins et reconnaître que l'on ne remercie pas assez Allah pour cela.
Ces deux reconnaissances font naître un sentiment qui n'est autre que la pudeur. »

L’imam Abou Hatim Ibn Hibban Al-Boussty (270 – 354 H.), qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit: « Quand la pudeur d'une personne se fait forte, son honorabilité augmente et elle est de moins en moins blâmable. Mais quand la pudeur faiblit, son honorabilité diminue et elle devient de plus en plus blâmable. » Rawdat Al-‘Uqala

Abou Yahya Al Franssy

03/05/2018

Témoigner pour Allah

Louange à Allah, il n’y a pas de vrai dieu sauf Lui. Il est Le Vivant qui ne disparaît jamais. Il a tout fait exister sans associé. Rien ni personne n’est semblable à Lui, aucune imperfection ne peut L’atteindre. Je remercie mon Seigneur, Le Pourvoyeur sans restriction. J’atteste et je témoigne que Son Livre révélé est un appel au Paradis. Il est Sa Parole descendue vers Mohammed, son noble serviteur élu, Son Prophète choisi, Son Messager agréé et envoyé à toute l’humanité (salla Allahou ‘alayhi wa sallam). 
Un homme sincère et favorisé aux qualités humaines parfaites. Par la foi en lui, l’homme concrétise sa propre servitude envers Seigneur et Concepteur.
L’éminent érudit Ibn Abi Al ‘Izz (mort en 731 H.), qu'Allah lui accorde le Paradis, a dit : « Sache que la perfection humaine est relative à la servitude d’Allah. Plus la servitude est grande, plus la perfection augmente et plus le degré est élevé. Celui qui s’imagine que l’être humain peut se dispenser de la servitude pour quelque motif que ce soit, ou pense que s’en dispenser est une forme de perfection ; celui-ci est le plus grand ignorant et le plus égaré qui puisse exister… » Charh At-tahawiya

01/05/2018

Génération identitaire...

Incitant à méditer sur le cri du nouveau né sortant du ventre de sa mère comme quelqu’un expulsé de son cher pays, Ibn Ar-Roumi a dit : « De part son étrangeté, l’embryon pleure en apparaissant, alors qu’il était dans l’esclavage et un grand ténèbre. »
Le meilleur des hommes (salla Allahu ‘alayhi wa sallam) a parlé de son amour pour sa ville natale quand ses ennemis l’ont contraint d’en sortir...

L’amour de l’homme pour son pays est un signe de sa saine nature même si ce pays lui est nuisible au contraire d’autres. Utiliser cet amour naturel pour inciter les gens à rejeter l’Islam est une perversité lâche et une attaque contre la saine nature; une mécréance et un sectarisme masqué par une revendication identitaire ou patriotique. Alors, devons-nous répondre à l’appel de Satan ou à l’appel d’Allah ?!

Puisque l’identité englobe la patrie ainsi que la religion, alors nul doute qu’il faille embrasser la vraie religion ; celle qui assaini le cœur et rejeter les mauvaises croyances, celles qui sont détestées par Allah et font sortir des générations mécréantes.
Le mélange entre la patrie et la laïcité est une tragédie destructrice de l'identité...

Une génération préoccupée par son identité est une génération qui cherche la vérité et s'y attache sincèrement ; une génération éveillée et intelligente qui accepte le bien de l'étranger.

Avant de parler de la nation et de sa construction, il faut parler du vrai amour de Dieu et de sa concrétisation. Avant d’évoquer la politique il faut que se propage un appel solennel et véridique à la foi en l’unicité d’Allah Le Tout-Miséricordieux, Le Généreux Pourvoyeur qui n’a ni début ni fin, Le Vrai Guide qui n’est jamais vaincu, Le Parfait Savant qui enseigne ses créatures indigentes par Sa Révélation...

Celui qui prétend aimer la France devrait logiquement aimer que la vérité, l'amour d'Allah et la soumission à Lui se propage dans ce pays. Ceci, car Allah est le Créateur et le Détenteur de cette terre tout comme Il a créé la vie et la succession des jours... Avant l’alliance à un pays il y a l’alliance au droit du Créateur
Voir ici sur la chrétienté.

30/03/2018

Résumé sur la taqiya en Islam

J’ai remarqué sur les réseaux « sociaux », ainsi que dans le livre « le suicide français » (sorti en 2014 et plein de plagiat), que beaucoup trop de gens évoquent la taqiya pour faire croire que l’Islam autorise (ou oblige!) la tromperie, l’art de la duperie, la dissimulation sans condition, la duplicité, l’hypocrisie, la lâcheté et les mensonges à des fins obscures… 
Pourtant, à la base la taqiya n’est pas une notion ambiguë. On ne peut pas se fier au chiisme, ni à l’idéologie djihadiste et à sa méthodologie satanique pour savoir ce qu’est la taqiya.
En France par exemple, un musulman n’a, de nos jours, islamiquement pas le droit de s’en prendre à un mécréant, ni à ses biens, y compris si celui-ci insulte publiquement Allah ou l’Islam. Affirmer cette réalité n’a pas de lien avec la taqiya. Allah, notre Seigneur et Créateur nous jugera tous, et le musulman, plus que quiconque, ne peut pas jouer avec ses convictions religieuses.
La taqiya n’est pas de mentir à un mécréant dans la clarification de ce qui est licite ou illicite en Islam. Aussi, si un mécréant menace de mort un musulman, cela n’autorise pas au musulman de lui mentir. Plutôt, il doit patienter, s’en remettre à Allah et L’implorer. La taqiya n’existe vraiment qu’en cas de danger de mort imminent, comme l’a indiqué l’imam Ahmad ibn Hanbal dans une histoire connue. Dans cette situation, la taqiya est le rejet de la foi par des mots ou des gestes, bien que la foi et le dégoût de la mécréance soient bien ancrés dans le cœur du musulman. Ceci, bien que la taqiya n'est jamais obligatoire; le musulman peut choisir le martyr au lieu de la vie par la taqiya.
Dans le discours anti-Islam contemporain, certains n'hésitent pas à interpréter des versets coraniques de façon innovée pour se poser en victime d'un prétendu complot islamique. Pour faire fuir de la vérité, le musulman ordinaire est ainsi présenté comme un potentiel terroriste qui cache sa conspiration.
J’espère que j’ai résumé le sujet en quelques mots simples pour les francophones, et ma réussite ne peut provenir que d’Allah, glorifié et élevé qu’Il est.
AbdouSalam Abou Yahya, le serviteur d'Allah (le 13 de Rajab 1439).

25/03/2018

Ce que cachent les écrits de Charles Darwin

Analyse du darwinisme

Le but dans ces lignes n'est pas de juger l'évolution ni de débattre sur le sujet. Mais, l'objectif est de mettre en évidence le coté agnostique de Charles Darwin, et comment il a voulu propager cela en utilisant la biologie! En effet, les travaux de cet homme sont loin d'être de la biologie pure, mais cela aun lien direct avec le monothéisme. Ce que je sous-entends donc par "darwinisme" est simplement l'imposture religieuse de Darwin et sa méthode pour endoctriner les gens; non pas les réalités qu'il y a dans les sciences.
Charles Darwin, comme la plupart des gens de son temps, était un homme tiraillé sans religion fiable, sans doute perturbé par les passages de la Bible qui compare Allah, Le Dieu Créateur a un père, ou à un homme qui a besoin de se reposer...
C. Darwin avait raison de dire que le Messie fils de Marie ("Christ", comme il dit) n'est pas le fils de Dieu et que la Bible n'est pas la parole de Dieu (Allah). Ce sont des hérésies, car Allah a dit au sujet de Lui-même dans Son Livre (selon le sens rapproché): 
{ Il n'y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant. } [Ach Choura: 11]
Pour comprendre les erreurs de Darwin, il faut se pencher sérieusement sur ce qu'il a écrit, à commencer par son livre "De l’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle, ou la Préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie".
Dans ce livre, ses paroles sont pleines de sous-entendus maléfiques. Dès la page 16, les recherches scientifiques sont présentées comme un défi pour supprimer la notion de création. A la page 27, il est dit que le fait que "chaque espèce a été l'objet d'une création indépendante" est une opinion ancienne et "absolument erronée"!
Pour Darwin les créations sont des "hypothèses"! Des hypothèses incompatibles avec la "sélection naturelle". Il essayait de faire croire que le fait qu'il y ait eu des évolutions dans les créations prouve que rien n'est créé! Ou que les découvertes et le fruit des recherches des uns et des autres prouvent que rien n'est créé!
Par exemple: si un partisan de Darwin vient chez toi et que tu as un chat dans la maison, si tu lui demandes : "Est-ce que Allah a créé ce chat?!", ou bien: "Est-ce que ce chat est créé?!". Il pourrait te répondre: "Cette théorie est remise en cause par les découvertes scientifiques"!! Ou des paroles pires encore! Vous comprenez?! Non, car le but du darwinisme n'est pas de vous initier à la biologie, ni à une science. Mais le but est de pervertir votre raison jusqu’à que vous fassiez de votre Créateur un ennemi déclaré.
Darwin croyait que sa théorie explique les mystères de la création. Comment ? Cela par le fait qu'en réalité rien n'est créé !
La notion de création serait donc juste le fruit de l'imagination humaine, ou un "mythe" obscur! Sous l'emprise de l'orgueil, il pose des questions stupides pour émettre des doutes sur la création. Pour lui, les créations ne sont pas une réalité; c'est une théorie ténébreuse sur laquelle une autre théorie met la lumière! Et si rien n'est créé, alors Allah n'existe pas. Et si Allah n'existe pas, alors le but et le sens de notre existence n'est plus lié à Lui, notre Seigneur et Créateur. Telle est l'ambiguïté voulue et recherchée.
Dans son livre, Darwin se réfère beaucoup au géologue anglais Charles Lyell et a des racistes aussi. Mais c'est comme si il voulait se faire passer pour plus savant que eux parce que ceux-ci n'ont pas atteint son niveau qui est le fait de vouloir renier que Allah a tout créé, ou de vouloir prouver qu'il y a des défauts dans Sa Sagesse ! Il n'y a pas plus ignorant que celui qui se lance un tel défi, même si il expose certaines vérités dans ce défi pour ensuite faire douter d'une autre vérité.
Darwin savait bien au fond de lui qu'il n'y a pas d'indépendance possible vis-à-vis d'Allah, faisant son autobiographie il a écrit:
« Il me fallait souvent courir très vite pour être à l'heure (à l'école), et ma rapidité me permettait généralement d'y parvenir; mais quand, dans le doute, je priais ardemment Dieu de m'aider, je me souviens sans peine que j'attribuais mon succès à ces prières et non à ma course rapide, et j'étais émerveillé d'être si souvent aidé. »
Imagine la scène suivante. Si quelqu'un te dis: «Le fait que ta mère est celle qui t'a enfanté est une théorie que la science a désormais remise en cause.» Et que tu réponds: «Non, mais l'enfantement de ma mère est un fait réel, cela s'est vraiment produit et j'en suis la preuve! Et si je ne suis pas le fils biologique de ma mère, de qui suis-je donc le fils?» 
La personne te répond alors: «Tu es vraiment un enfantementiste, intégriste, fanatique, obscurantiste et archaïque, aucun argument scientifique n'est avec toi !» 
Comprends-tu?! Non, car le but n'est pas de te faire comprendre quelque chose de scientifique mais d'embrouiller ton cœur et de te faire douter sur ton origine...
Page 225: Incroyable ! Selon lui, dire que chaque espèce du genre cheval sont créées, c'est vouloir "faire de l'œuvre divine une dérision et une déception" !! Allahou Akbar! Ce passage est d'un orgueil étonnant. 
Darwin avait un amour euphorique, obsessionnel et morbide à vouloir prouver que rien n'a de sens, en vain. Il n'y a absolument aucune preuve dans l'évolution des créatures (s’il y en a eu) qui prouve que l'acte du Créateur est une dérision ou une injustice.
La biologie n'est-elle qu'un support pour s'attaquer à la sagesse divine?! Au contraire, nous devons remercier Allah pour les sciences qu'Il nous a soumises et enseigné. Allah n'a jamais rien créé par besoin, ni par manquement. Croyez-vous qu'Allah aurait créé Darwin par besoin de lui?! Au contraire, Il l'a créé et a fait de sa mécréance une épreuve pour les hommes. 
Il n'y a pas un grain de sable au fin fond des abysses de l'océan au milieu de la nuit lors d'une grande tempête sans qu'Allah ne le sache et c'est Lui qui sait parfaitement tout. Il ne nous demande pas d'expliquer une théorie qui ne sait sert à rien dans notre éducation, ni dans l'amélioration de notre société.
Page 245, C. Darwin émet un doute sur le Créateur. Il prétend qu'il y a une opposition entre la foi en l'omnipotence du Créateur et sa doctrine de la "sélection naturelle". Sous-entendu: les créatures ne font que lutter pour leur existence, rien d'autre. Autre sous-entendu: on ne peut pas croire en l'action d'un Créateur sur la nature alors que les créatures luttent pour leur existence et que «chaque être organisé essaye constamment de se multiplier en nombre»! C'est faux puisque par exemple les hommes sont organisés et ils n'essayent pas constamment de se multiplier en nombre.
Pas plus que n'importe autre personnalité, il ne faut pas prendre Darwin comme idole. Si la nature s'est sélectionnée ou s'est faite évoluer elle-même, alors qu'est-ce que cette nature et où est-elle?! Ou bien qui a donné à la nature cette sorte d'indépendance?!
La sélection naturelle étant un mécanisme biologique, elle ne peut pas exister sans causalité. C’est-à-dire qu'elle présuppose ou plutôt qu'elle s'appuie sur le fait qu'il y a une cause première à la vie et ceci est la création du Créateur. S’il y a une sélection naturelle ou une évolution, celle-ci est l'effet d'une cause. Darwin ne voulait pas admettre cela, ceci n'est que le fruit de son orgueil.
Page 609, selon lui, la volonté du Créateur n'est pas une "explication scientifique". Sous-entendu: pour parvenir à une "explication scientifique", il faut renier que le Créateur puisse faire ce qu'Il veut. C'est donc un appel à la mécréance. Après cela, qui va oser dire que les efforts de Darwin et ses partisans ne sont pas une guerre ouverte contre la religion et la foi?!
Si ni Allah, ni Sa Sagesse, ni Sa Souveraineté, ni Sa Volonté, ni Sa Puissance, ni Sa Miséricorde n'est une "explication scientifique" à l'origine de la vie et du bonheur, alors notre but ne serait pas de remercier Allah, mais juste de se battre pour préserver notre "race"! 
Et selon eux la fin justifie les moyens!
Mais Allah – glorifié et Élevé soit-Il - nous a créé, et par miséricorde envers nous, Il a révélé à son Messager un Livre pour nous rappeler le but de cette création. Un Livre en langue arabe protégé par Lui et inimitable. Il y a dit selon le sens: {Et Je n’ai créé les Djinns et les Hommes que pour qu’ils M'adorent.} [Ad Dhariyate (51): 56]
Et c'est Lui qui est à l'origine des différences entre les gens: {Ô vous les gens, Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Savant et Grand-Connaisseur.} [Al Houjourat (49): 13].
La source de bonheur et d'épanouissement pour les hommes n'est pas dans la poursuite de choses inconnues dans les sciences de la terre et des animaux.
Allah a créé l'homme d'une création complète et indépendante. Il a dit dans Son Noble Livre (TRSV) : { Nous avons certes créé l'homme de la plus juste des créations. } [At-Tine (95), 4]
Al Raghib Al Asfahany (savant du cinquième siècle) a dit suite au verset dans Moufradate Alfadh Al Qur'an, page 693 : « et ceci est une indication sur ce qui particularise l'homme de parmi les animaux comme la raison, la compréhension, la droiture de la taille qui prouve son autorité sur tout ce qu'il y a dans ce monde.»
Donc l'homme a initialement été créé avec des atouts que aucun singe n'a jamais eu.
Dans l'introduction de son livre "L'expression des émotions chez l'homme et les animaux", Charles Darwin fait aussi l'opposition entre l'évolution et la création. N'est-ce pas là une obsession stupide?! Une folle hérésie? Car pour qu'il y ait évolution, n'est-ce pas qu'il faut que cette évolution soit faite sur quelque chose déjà existante? L'évolution est une action ou le fruit d'une action; elle ne peut pas être une actrice ou un acteur...
Il a dit (page 11): "Et pourtant l'homme lui-même ne peut exprimer la tendresse et l'humilité par des signes extérieurs aussi parfaitement que le fait chien, lorsqu'il vient au-devant de son maître bien aimé, les oreilles tombantes, les lèvres pendantes, le corps ondulant et en remuant la queue." !! Pauvre Darwin,est-ce qu'il sous-entend par "l'homme" sa propre personne, ou est-ce que sa définition de l'homme englobe aussi les femmes?
Darwin voulait faire croire que le fait que l'homme rit prouve que nos ancêtres ressemblaient beaucoup à des singes! Il aimait beaucoup la ressemblance entre les hommes et les singes, quant aux différences entre eux, cela n'était pas sa tasse de thé!
Il a dit (page 12): "les mouvements des même muscles de la face chez l'homme et chez divers singes se comprend un peu mieux si l'on croit en la descendance de ces espèces d'un ancêtre commun." !! Darwin ne croyait donc pas en Adam.
Et il a dit page 389: "Il est donc probable que nos ancêtres commencèrent que tard à pleurer; et cette conclusion s'accorde avec le fait que nos plus proches parents les singes anthropomorphes, ne pleurent pas." !!
On peut lui répondre par la parole d'Allah au sujet de Lui-même dans Son Livre (selon le sens): { Et c'est Lui qui a fait rire et pleurer } [An Najm: 43].
Allah a créé le rire et les pleurs, tout comme Il a décrété les causes du rire et des pleurs (la joie, la tristesse, etc.). A Lui appartient la sagesse suprême dans tout cela et Il est vraiment bienveillant. Aucun homme ni aucun singe ne mérite d'être aimé autant qu'Allah. Pas de doute que d'ignorer notre Créateur est la cause du malheur ici-bas et dans l'au-delà.
On dit que seuls les chameaux pleurent et ne rient jamais, mais cela n'intéressait pas Darwin ! Et les singes anthropomorphes ne sont pas nos proches parents, ni nos parent éloignés!
Nous ne descendons pas du singe, ni du chien, ni du poisson, ni du microbe. Nous descendons d’Adam, premier homme créé par Allah de Ses Mains, sans associé dans cette création.
Dans le Livre d'Allah (TRSV): {Quand ton Seigneur dit aux Anges : “Je vais créer d'argile un être humain. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés.” Alors tous les Anges se prosternèrent, à l'exception d'Iblis (Satan) qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles. Allah lui dit : “Ô Iblis, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains ? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés ?”} [Sad]
{Il a créé l'homme (Adam) d'argile sonnante comme la poterie, et Il a créé les djinns de la flamme d'un feu sans fumée. Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?} [Ar Rahman (55), 14 à 16]
Si l'intention de Darwin était bonne il aurait probablement dit: les différences physiques et linguistiques entre les gens sont une miséricorde venant du Créateur, puisque par cela il n'y pas de confusion due aux ressemblances. Allah –élevé soit-Il- a dit dans Son Noble Livre (selon le sens): { Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. Il y a en cela des preuves pour les savants. }
Toutes les analogies ne sont pas vraies. Il y a des analogies qui sont vraies et d'autres qui sont corrompues. Si quelqu'un dit que le père de Charles était un singe parce que Charles ressemble beaucoup aux singes, c'est une analogie corrompue. Aucun singe n'a jamais enfanté d'homme et aucun homme n'a jamais enfanté de singe. 
Allah est le seul Créateur qui créé sans modèle précèdent. Il ne ressemble à rien et Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait. Il est Celui qui juge et Il n'est jamais jugé. De plus, Il nous a appris dans le Coran que notre ennemi Satan est le premier à avoir eu recours à l'analogie pour essayer de justifier sa mécréance.
Pour semer le doute, Darwin utilisait l'analogie par la ressemblance assimilatrice, comme ceci: "puisque les singes sont les animaux qui ressemblent le plus aux humains, cela signifie que les singes et les humains ont un ancêtre commun". 
Certains sont allé encore plus loin que Darwin dans l'égarement en disant que les humains ne descendent pas des singes, mais que les humains sont des singes! Mais que ce soit ceci ou cela il n'y a toujours pas de preuve. Même si ils font 50 000 films avec une musique de fond pour essayer de faire croire à ce qu'ils prétendent, tout cela ne constitue pas une preuve. Même si quelqu'un s'envolerait dans une soucoupe volante, cela ne prouve pas que sa croyance est bonne.
Pour ce qui est des cranes qui ont été retrouvés puis nommés "homo ceci" ou "homo cela", ou autre, il y a plusieurs possibilités:
1. Soit ce sont des crânes d'humains
2. Soit ce sont des crânes de singes
3. Soit ce sont des crânes d'autres animaux qu'Allah a créé, Lui qui fait ce qu'Il veut
4. Soit ce sont des crânes d'humains qu'Allah a châtié à cause de leurs péchés en les transformant en singes (comme dans l'histoire des juifs qui ont transgressé le Sabbat)
5. Soit ce ne sont pas de vrais crânes, mais des crânes fabriqué par l'homme.
Les ossements nommés "Lucy" qui sont exposés à Mexico ne sont pas les ossements du mythique "ancêtre commun" entre les humains et les singes dont parlait Darwin. Ce sont soit des ossements humains, soit des ossements de singe, soit d'un autre animal qu'Allah a créé, Lui qui créé ce qu'Il veut, comme Il veut. Ce qui est sûr c'est qu'ils feraient mieux de les remettre en terre!
Adam n'avait pas de père ni de mère, il était gigantesque, beau, raisonnable et savant. Il se nomme ainsi car il a été créé à partir de la croute terrestre. Il n'avait pas besoin de vivre dans les arbres, et ne se servait pas de ses avant-bras pour se déplacer.
Le Messager d'Allah - صلى الله عليه وسلم - a parlé d'évolution dans le sens de rétrécissement de la taille des hommes. Il a dit après avoir cité la grande taille de Adam, le premier des hommes: « les créatures n'ont cessé de diminuer depuis cela jusqu’à maintenant. » 
Le savant ibn Tine (7ième siècle de l'hégire) a dit en commentaire : « Sa parole "les créatures n'ont cessé de diminuer" c’est-à-dire, tout comme une personne augmente petit à petit et cela ne se remarque pas d'une heure à une autre ni d'un jour à un autre, jusqu’à ce que les jours augmentent cela se remarque, eh bien c'est le même jugement dans la diminution. »
Dans la révélation d'Allah, nous trouvons l'histoire des gens du Sabbat. Voici les paroles d'Allah (selon le sens):
{ 163. Et interroges-les au sujet de la cité qui donnait sur la mer, lorsqu'on y transgressait le Sabbat ! Que leurs poissons venaient à eux faisant surfaces, au jour de leur Sabbat, et ne venaient pas à ceux le jour où ce n'était pas Sabbat ! Ainsi les éprouvions-Nous pour la perversité qu'ils commettaient.
164. Et quand parmi eux une communauté dit : “Pourquoi exhortez-vous un peuple qu'Allah va anéantir ou châtier d'un châtiment sévère ?” Ils répondirent : “Pour dégager notre responsabilité vis-à-vis de votre Seigneur; et que peut-être ils deviendront pieux !”
165. Puis, lorsqu'ils oublièrent ce qu'on leur avait rappelé, Nous sauvâmes ceux qui (leur) avaient interdit le mal et saisîmes par un châtiment rigoureux les injustes pour leurs actes pervers.
166. Puis, lorsqu'ils refusèrent (par orgueil) d'abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes : “Soyez des singes abjects.” } [Al A'raf]
Ils n'ont pas eu de descendance, comme a dit le Messager d'Allah (AsSahiha n° 2264). L'imam ibn 'Abbass (cousin du Messager d'Allah, salla Allahou 'alayhi wa salam) a dit qu'ils sont restés trois jours dans cet état, puis ils sont morts. 
Les savants expliquent aussi qu'Ils ont voulu s'attacher seulement à ceux qui ressemblent à la religion d'Allah, puis, ils sont donc devenus des animaux ressemblant à des hommes.
Dans sa faiblesse Darwin faisait ressembler le Créateur aux créatures. C'est comme si il avait pour base un dogme anthropomorphique qui dit que puisque nous observons des défauts dans la création, cela veut dire que le Créateur a des défauts! Partant de cela le naturalisme et la biologie devient un prétexte pour renier la création. Il n'y a rien de plus ridicule.
Les délires de Darwin ne s'arrêtaient pas à cela.
Il a dit comme nous pouvons le lire dans The Life and Letters of Charles Darwin (La vie et les lettres de Charles Darwin) vol. 1 p. 285-286, (propos recueillis par son fils Francis) :
Je pouvais montrer la lutte sur la sélection naturelle ayant fait et faisant plus pour le progrès de la civilisation que vous ne semblez incliné à admettre. Rappelez-vous ce que risquaient les nations de l’Europe, il y a seulement quelques siècles, d’être vaincues par les Turcs, et combien cette idée est ridicule maintenant ! Les races dites caucasiennes plus civilisées ont battu les Turcs dans la lutte pour l’existence. A voir le monde dans un avenir pas si lointain, quel nombre infini de races inférieures seront éliminées par les races plus civilisées à travers le monde.
Darwin voyait donc l'humanité divisé en races, et il voyait dans la nature un état permanent de conflits et de lutte pour la vie. En plus de cela, il voyait que cette lutte s’appliquait également entre les races humaines, et affirmait qu’elle contribuait au progrès de la civilisation occidentale par l’élimination des races qu'il jugeait inférieures! 
Mais ce n'est pas tout; il se prenait aussi pour un prophète en déclarant avec certitude ce qui se passera dans l'avenir… Il a aussi eu d'autres paroles très racistes, et tellement délirantes qu'elles sont peu compréhensibles ! Ce que j'ai compris c'est qu'il voyait les "nègres" et les aborigènes au même niveau que les gorilles!
Darwin a aussi dit dans "L'expression des émotions" page 234; il a dit: "La piété s'exprime principalement en levant le visage vers le ciel, et tournant les yeux en haut." !! C'est faux. La piété s'exprime principalement par le fait de craindre Allah et d'embrasser complètement l'Islam...
Aucun singe n'a jamais été le frère, le cousin ni l'ancêtre d'un seul humain. De même, aucun homme, ni aucune femme n'est jamais né chimpanzé, gorille, macaque, orang-outan, bonobo ou babouin.
Allah a dit (TRSV) : { Lorsque leurs Messagers leur apportaient les preuves évidentes, ils exultaient des connaissances qu'ils avaient. Et ce dont ils se moquaient les enveloppa. }[Sourate Ghafir, 83]
Pascal Picq (qu'Allah le guide) a dit au sujet de l'humanité dans le livre "Qu'est-ce que l'humain ?" page 59:

« C'est une construction de notre psychisme qui s'appuie nécessairement sur un substrat cognitif dont les origines remontent au-delà du dernier ancêtre commun que nous partageons avec le chimpanzé. Au cours de leur évolution, les chimpanzés ne sont pas devenus des hommes ; quant aux hommes, il n'est pas certain qu'ils soient devenus humains. »
Vous comprenez ?!! Le but est d'entretenir le mythe de "l'ancêtre commun". Une notion récurrente depuis Darwin toujours inexpliquée car inexplicable et fausse. Comment se nomme cet ancêtre commun si il n'est ni un chimpanzé, ni un homme? Il ne se nomme pas, car il n'a jamais existé. Nous descendons en fait tous d'un seul et même homme, un homme bien plus savant que les gens de notre époque.
Pascal veut-il nous faire croire que nous n'existons pas ? Nous faire croire que nous somme juste "une construction de notre psychisme" ? Toutes ces paroles sont une mascarade au service de la laïcité. Car si les humains sont bêtement préoccupés à définir ce qu'est l'humain, alors ils ne seront plus préoccupés à s'unir sur la vérité comme le Seigneur des humains le veut. Oui, l'homme c'est ce corps et cet esprit qui a besoin d'Allah pour atteindre la justice et la bonne foi dans son quotidien.
Mais certains prêchent un "humanisme" qui voudrait nous faire oublier que (contrairement aux singes) nous sommes de deux sortes : croyants et non-croyants.
Un humanisme qui veut faire oublier la notion de responsabilisation, tout comme certains voudraient faire oublier la notion de création. Une amertume qui n'a que le doute et les illusions à offrir !
Comme en Chine, le darwin-humanisme est utilisé en Europe comme substitution à une éducation basique sur l'unicité d'Allah. Une sorte de rempart ou de citadelle pour empêcher le retour du monothéisme au cœur de la société.
En lisant quelques écrivains contemporains j'ai constaté comme un repli sur eux-mêmes; comme la théorie de Darwin qui dit que les humains ont un ancêtre commun avec les singes est inexplicable et impossible, ils disent qu'aujourd'hui l'homme n'est qu'un singe terrestre ou que les singes et les hommes sont issus de la même famille ! Même si les hommes font des nouveaux classements, ils ne pourront jamais changer un singe en homme et inversement. Cette obsession de rapprocher les singes et les hommes n'est qu'une illusion ridicule.
Un paléontologue français a récemment déclaré que: « La « sortie des eaux » est une idée très réductrice de l’évolution vue par le prisme des singes terrestres que nous sommes. »
Selon lui donc, nous sommes tous des singes terrestres ! Mais pourtant, la ressemblance d'une chose n'est pas comme son équivalence !
Darwin n'a jamais dit que les hommes sont des singes, car il savait que si il déclarerait cela, sa crédibilité aurait complètement été détruite. Alors s'inspirant de certains philosophes arabes (ou directement d'Aristote, ou autres), il s'est efforcé d'insister sur les ressemblances entre les hommes et les singes pour tromper les gens.
Allah (élevé au dessus des cieux) est certes plus miséricordieux envers nous que nous le sommes envers nous-mêmes. Il nous a accordé un Livre et une religion complète. Il ne nous a pas abandonné à un "concept philosophique". Il ne nous a pas fait d'injustice, mais ce sont les philosophes qui sont injustes.
Ce que certains ne comprennent pas, c'est que l'humanité n'est pas un critère qui permet de juger les gens, mais le vrai critère pour le discernement c'est la foi en un Dieu Unique qui mérite seul le culte. Ainsi certains animaux peuvent être mieux guidés aux yeux d'Allah que certains humains, du fait de la mécréance de ces humains-là.
Dans Sa Sagesse, Allah, Seigneur et Créateur de toutes choses n'a pas mis sur un pied d'égalité ceux qui croient en Lui et ceux qui mécroient. Tel est Son décret et Sa volonté.
Il a dit (selon le sens) : {Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant. Il détient les clefs des cieux et de la terre; et ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah, ce sont ceux-là les perdants.} [Az Zoumar (39), 62, 63]
{Ils connaissent un aspect de la vie présente, tandis qu'ils sont inattentifs à l'au-delà. [8] N'ont-ils pas médité en eux-mêmes? Allah n'a créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux, qu'à juste raison et pour un terme fixé. Beaucoup de gens cependant ne croient pas en la rencontre de leur Seigneur.} [ArRoum]
L'imam Ibn 'Abbes a dit sur le verset { ظَاهِرًا مِنَ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا } selon le sens: { Ils connaissent un aspect de la vie présente } : "Il sous-entend les mécréants; Ils connaissent la civilisation de ce bas monde et sont ignorants sur la religion." (Tafssir AtTabarry)
Allah Le Très Haut a dit au sujet de la création (selon le sens):
{Et Allah a créé d'eau tout animal. Il y en a qui marche sur le ventre, d'autres marchent sur deux pattes, et d'autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu'Il veut et Allah est Omnipotent.} [An Nour (24), 45]
{Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes.} [Al Kahf (18), 51]
{Il (Ibrahim) dit : “Adorez-vous ce que vous-mêmes sculptez, alors que c'est Allah qui vous a créés, ainsi que ce que vous faites ?”} [As Saffat (37), 95 – 96]
{Il a créé les cieux et la terre avec juste raison. Il transcende ce qu'on [Lui] associe.
Il a créé l'homme d'une goutte de sperme; et voilà que l'homme devient un disputeur déclaré.} [An Nahl (16), 3-4]
{Allah vous a créés ! Puis Il vous fera mourir. Tel parmi vous sera reconduit jusqu'à l'âge le plus vil, de sorte qu'après avoir su, il arrive à ne plus rien savoir. Allah est, certes, Omniscient et Omnipotent.} [An Nahl (16), 70]
{Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile, puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide.
Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon; puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une toute autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs ! Et puis, après cela vous mourrez.
Et puis au Jour de la Résurrection vous serez ressuscités. Nous avons créé, au-dessus de vous, sept cieux. Et Nous ne sommes pas inattentifs à la création.} [Al Mouminoune (23): 12 à 17]
Il semble aussi que Darwin utilisait la maltraitance des enfants comme argument pour sa théorie. Selon lui (pages 258 – 59 du livre sur les expressions): "Quand les jeunes enfants sont en fureur ils se roulent par terre sur le dos et sur le ventre, criant, donnant des coups de pied, égratignant, et frappant tout ce qui est à leur portée. Il en est de même, d'après les renseignements de M. Scott, des enfants hindous; nous avons vu que les jeunes singes anthropomorphes n'agissent pas différemment." (…) "Les lèvres sont quelque fois portées en avant sous l'influence de la fureur; je ne puis comprendre la signification de ce mouvement, à moins qu'il ne soit du à ce que nous descendons de quelque animal analogue au singe."
Pauvre Darwin !! Il ne put comprendre !! Dans ce cas il aurait aussi pu dire: "les enfants aiment beaucoup plus les bananes que la soupe de citrouille, je n'ai pas trouvé d'explication scientifique à cela, à moins que les singes soient nos proches parents" ! 
Darwin avait avait-il trouvé le petit détail qui allait marquer l'Histoire de l'humanité ?!! Non, alors pourquoi est-ce que nous devrions subir le fanatisme singiste de Darwin ? Darwin semblait ignorer qu'en disant cela, les singes sont meilleurs que lui, puisque eux ne cherchent pas à mélanger le faux avec le vrai, ni à mentir, ni renier le Créateur !
Il a dit page 362 (du livre sur les expressions) : "La croyance que la rougeur (du visage) a été préposé par le Créateur à un but spécial est en contradiction avec la théorie générale de l'évolution, qui est toujours généralement acceptée; mais il serait hors de propos de discuter ici la question dans son ensemble. Bornons-nous à remarquer qu'il serait difficile d'expliquer, pour ceux qui croient à ce but préétablie, comment la timidité est la cause la plus fréquente et la plus efficace de la rougeur; en effet elle incommode celui qui la subit, et embarrasse celui qui en est témoin sans être de la moindre utilité ni à l'un, ni à l'autre."
Ne pouvant pas renier l'existence d'Allah, Darwin s'attaque donc à sa Sagesse. Mais dans ce cas qu'il cite, cette rougeur peut repoussée un mal et être un signe de pudeur. De plus, le type de timidité dont il est question ici n'est pas un défaut. 
Le Messager d'Allah - salla Allahou 'alayhi wa salam - a dit : "La pudeur n'amène que du bien." Et dans une version : "Tout de la pudeur est bien." (Rapportées par l'imam Al Boukhari et Mouslim)
Pour ce qui est de la première phrase de Darwin; il s'agit de l'hérésie satanique et de la grande règle du darwinisme: "la croyance en la sagesse du Créateur est en contradiction avec la théorie de l'évolution". Une règle folle et improuvable. Si le Créateur n'est pas à l'origine de l'évolution, alors qui donc ?! Quel est cette chose évoluée ? Qui l'a créée ? Qui donne la vie ?
Imagine-toi que tu avais une grande faim, puis tu prends plaisir à manger un bon repas. Darwin participe avec toi à ce repas et il te dit: "La croyance que le plaisir du gout a été préposé par le Créateur à un but spécial est en contradiction avec la théorie générale de l'évolution, qui est toujours généralement acceptée; mais il serait hors de propos de discuter ici la question dans son ensemble."
Pas de doute que seul le Diable a trompé Darwin... 

Le plaisir du gout vient du Créateur dans le but spécial que l'homme Le remercie par la louange. Dans le but spécial de fortifié l'homme et de l'encourager à répondre à Ses ordres et à ne pas enfreindre Ses interdits. Ce plaisir ne mérite pas d'être accueilli par l'ingratitude en tombant dans l'excès, ou le gaspillage, ou bien en manger et en buvant ce qui est illicite. 
Par cela, l'homme se rappelle de sa dépendance envers Allah –élevé soit-Il- et qu'il ne peut pas recevoir ni plus, ni moins que ce qu'Il lui a décrété. Il se rappelle que si il suit le droit chemin jusqu’à la mort, alors les délices du Paradis éternel lui seront incomparablement meilleur si son Créateur lui fait miséricorde.
Si l'évolution est une réalité nouvellement explicable dans un vocabulaire scientifique, alors comment peut-elle contredire une autre réalité sur laquelle il y a toujours eu unanimité partout sur terre ? Impossible. Et les paroles des hommes que C. Darwin cite ne sont apparemment pas en contradiction avec la notion d'évolution ou de changement.
Allah a créé les Anges avec une raison et sans désirs (ils ne font qu'adorer Allah et répondre à Ses ordres). 
Quant aux animaux, Il les a créés avec des désirs et sans raison (comme les singes). Quant aux Djinns et aux humains, Il les a créé avec une raison et des désirs, associant les deux choses.
Ecrit par Abou Yahya Al Franssy 
Texte revu au mois de Mouharam 1440 (le 3 Octobre 2018)