02/07/2015

Education

L'imam africain Abou Ahmed Mohammed Aman Al Jami (mort en 1416 H رحمه الله) a dit (Majmou' rasa-il Al Jami, p. 515) :

« L'islam a un cheminement qui lui est propre dans l'éducation de l'esprit. C'est de croire au lien permanent entre celui-ci et Allah, un lien ininterrompu à chaque instant, dans chaque œuvre, chaque pensée, chaque ressenti, afin que ne s'éteigne pas cette illumination spirituelle, pour que ce lien fort soit le chemin vital de l'homme. Il éclaire pour lui la vie pour être sans cesse éclairé. Pour ne pas que cet essor soit involontairement furtif ou soudainement éphémère.

La voie de l'islam dans l'éducation de l'esprit est que l'esprit soit en lien avec Allah en tout moment, de façon à ce qu'il se rappelle d'Allah alors qu'il est seul isolé ou avec ses compagnons, quand il lit, quand il écrit et il n'écrit que ce qu'Allah agréé et ne nuit pas à Ses serviteurs, ni à Ses alliés. Ceci alors qu'il est dans sa fabrique, dans son commerce, dans sa ferme, dans ce qu'il aime, dans ce qu'il agréé et déteste, dans toutes ses situations et circonstances.

Mieux encore, les circonstances imprévues et les situations renaissantes ne parviennent pas à s'interposer entre lui et Allah ainsi que le souvenir de Lui, mais il est dans l'ensemble de ses situations avec Allah, dans une affinité constante, dans une attache solide et permanente. Plus exactement, ceci est l'adoration, celle pour laquelle Allah a créé les djinns et les hommes : { Et Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent } [Coran, TRSV] »

14/04/2015

Prédestination, destin et volonté d'Allah

Louanges à Allah le Seul Vrai Dieu. 
Les imaginations ne peuvent l'atteindre et les intelligences ne peuvent le concevoir. Il n'y a rien qui Lui soit semblable. Il est Le Créateur sans nécessité, Le Pourvoyeur sans restriction. Il fait mourir les êtres sans crainte, et les ressuscite sans peine. Il détient le pouvoir sur toute chose, et toute chose le nécessite. Pour Lui, tout est facile, et Il n'a besoin de rien. Il n'y a rien qu'Il puisse ignorer de Ses créatures avant même de les concevoir. Il savait ce qu'elles feraient alors qu'elles étaient encore inexistantes. Dans son Livre eternel, Il a dit sur Lui-même (selon le sens) : { Il réalise parfaitement tout ce qu'Il veut. } [Al Bourouj : 16]. 
Tout oscille sous Sa volonté entre Sa Grâce et Sa Justice. Il est exempt d'impureté, de défaut et d'imperfection.
Il ne peut y avoir que ce qu'Il veut et il n'y a rien qui puisse le réduire à l'impuissance.

Le Messager d'Allah (sallAllahou 'alayi wa salam) a dit: « La Foi consiste en ce que tu crois en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Messagers, au Jour Dernier et au destin, qu’il soit bon ou mauvais. »

L'imam ibn el Qayyim explique dans "Le sentier des itinérants" (3/450) que tout le Coran ne parle que de l'unicité d'Allah (Tawhid), car dans le Coran il y a soit :
1/ des informations sur Allah Ses Noms et Ses Attributs,
2/ un appel à Son adoration sans rien ne Lui associer, et un rejet du polythéisme,
3/ des informations sur les ordres et interdictions et comment se conformer à Son obéissance,
4/ des infromations sur ceux qu'Il a comblé de Ses faveurs ici-bas et dans l'au-delà en se soummettant à Lui,
5/ des informations sur les polythéistes ainsi que leur châtiment ici-bas et dans l'au-delà.

L'egyptien pieux, l'imam respectable Abou Dja'far Ahmed ibnou Mohammed At Tahhawy (mort en 321) a dit : 

« Allah - تعالى - a depuis toujours, su le nombre exact de ceux qui entreront au Paradis et en Enfer. Ce nombre ne sera ni augmenté ni diminué.
Il connaît également les actes qu'ils accompliront. Tout être est dirigé vers sa destiné. Ce sont les actes clôturant la vie d'un être qui sont pris en considération. N'est heureux que celui à qui Allah - تعالى - a destiné le bonheur et n'est malheureux que celui à qui Allah a destiné le malheur.

La prédestination est à l'origine un secret d'Allah - تعالى - sur Sa Création. Nul ne peut découvrir ce secret, pas même l'un des Anges proches d'Allah, ou l'un de ses Prophètes envoyés. Toute investigation et toute spéculation à ce sujet, conduit à la déchéance, à la disgrâce, jusqu'à atteindre le degré d'injustice et de transgression. Prenez bien garde contre toute forme de spéculation, toute idée et toute tentation à ce sujet. Allah - تعالى - a dissimulé la prédestination à toute la création et leur a interdit tout désir de chercher à la découvrir. Allah - تعالى – a dit (de Lui même) : { Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait, alors qu'eux seront interrogés. } [Al Anbiya, v. 23, selon le sens]… » Fin de citation.

Les gens de la vérité croient depuis toujours et pour toujours que tout le bien et tout le mal n'existe que par la volonté d'Allah –élevé et glorifié soit-Il-. Ils croient qu'il ne se passe dans son royaume que ce qu'Il veut et que les gens ne sont pas capables de créer leurs propres actes. Allah a dit (selon le sens) :

{ Parmi ces Messagers, Nous avons favorisé certains par rapport à d'autres. Il en est à qui Allah a parlé; et Il en a élevé d'autres en grade. A Jésus fils de Marie Nous avons apporté les preuves, et l'avons fortifié par le Saint-Esprit. Et si Allah avait voulu, les gens qui vinrent après eux ne se seraient pas entretués, après que les preuves leur furent venues; mais ils se sont opposés: les uns restèrent croyants, les autres furent infidèles. Si Allah avait voulu, ils ne se seraient pas entretués; mais Allah fait ce qu'Il veut. } [Al Baqarah : 253]

{ Et si Nous faisions descendre les Anges vers eux, [comme ils l'avaient proposé] si les morts leur parlaient, et si Nous rassemblions toute chose devant eux, ils ne croiraient que si Allah veut. Mais la plupart d'entre eux ignorent. } [Al An'am : 111]

{ Nul malheur n'atteint [l'homme] que par la permission d'Allah. Et quiconque croit en Allah, [Allah] guide son cœur. Allah est Omniscient. } [At Taghaboune : 11]
{ Et vous ne pouvez vouloir que si Allah veut } [Al Insane : 30]

L'imam Al Hassan Al Bassry (mort en 110) a dit : « Celui qui a mécru au destin a certes mécru au Coran. »
L'imam Ahmed ibnou Hanbal (mort en 241) a été questionn
é sur le destin (al qadar). Il a dit : « Le destin est la capacité (qoudra) d'Allah sur les serviteurs. » Il dit : « Si l'homme fait la fornication es par le destin d'Allah, et si il vole, es par le destin d'Allah ? » Il dit : « Oui, Allah Puissant et Majestueux l'a destiné sur lui. »

Dans un autre livre (As Sounna de l'imam Al Khalal), il est aussi rapporté que l'imam Ahmed fut questionn
é. Il lui fut dit : « Ils disent : Allah Puissant et Majestueux n'égare personne, Il est plus Juste que d'égarer quelqu'un, ensuite Il le châtie sur cela. »
Il a donc dit :« N'es pas qu'Il (à lui la Puissance et la Majesté) a dit (selon le sens) : { Il égare qui Il veut et Il guide qui Il veut } [Fatir : 8]. Donc Allah à lui la Puissance et la Majesté, a destiné l'obéissance et la désobéissance, il a destiné le bien et le mal, celui qui a été décrété heureux est donc heureux, et celui qui a été décrété malheureux est malheureux. » Récit authentique.

Un homme a voulu tester l'imam Al Hassan Al Bassry; il lui a demandé qui a créé Satan (Cheytane). Il a répondu : « Gloire à Allah, gloire à Allah, y a-t-il un créateur autre qu'Allah ? » Ensuite il a dit : « Certes, Allah a créé Satan, Il a créé le mal et Il a créé le bien. »

L'imam 'Omar ibnou 'Abd El 'Aziz (mort en 101) a dit : « Si Allah n'aurait pas voulu qu'Il soit désobéit, alors Il n'aurait pas créer Iblis (Satan), la tête du pêché. » Voir Sahih al mousnad fi al qadar de l'imam Mouqbil ibn Hadi Al Wad'i

Allah a dit (selon le sens) : { et sachez qu'Allah s'interpose entre l'homme et son cœur } [Al Anfal : 24]
Sa'id ibn Joubeir a dit : Il s'interpose entre le croyant et la mécréance. Et entre le mécréant et la foi.

L'imam Malik Ibnou Anas a dit : Il n'y a pas plus égaré que celui qui renie le destin ! Si il n'y a avait comme argument contre eux que Sa Parole (selon le sens) : { C'est Lui qui vous a créés. Parmi vous [il y a] mécréant et croyant. }, cela aurait suffi comme argument. (voir le livre ach Chari'a de l'imam Al Aajoury en arabe)


La volonté d'Allah –purifié soit Ses Noms- est de deux sortes :
 - la volonté universelle (générale)
 - la volonté religieuse (légiférée)

Allah a dit (selon le sens) :
{Et Allah veut accueillir votre repentir, mais ceux qui suivent les passions veulent que vous vous incliniez grandement (vers l'erreur comme ils le font).} [An Nissa (4), 27]
Voici donc ce qu'Allah aime et désire pour tous les gens; le repentir. La volonté dans le verset est la volonté religieuse et non pas la volonté universelle. Car comme nous constatons tous, peu nombreux sont les repentis et la sagesse d'Allah implique cela.

Pour ce qui est de la volonté religieuse, il y a aussi Sa Parole :
{Allah veut pour vous la facilité, et Il ne veut pas pour vous la difficulté} [Al Baqarah: 185]

Pour ce qui est de la volonté universelle, Allah a dit (selon le sens) :
{Et celui qu'Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l’Islam. Et celui qu'Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. C'est ainsi qu'Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas.} [Al An'am (6): 125]
Et : {Ils dirent : “Ô Noé, tu as disputé avec nous et multiplié les discussions. Apporte-nous donc ce dont tu nous menaces, si tu es du nombre des véridiques.”
Il dit : “C'est Allah seul qui vous l'apportera - s'Il veut - et vous ne saurez y échapper.
Et mon conseil ne vous profiterait pas, au cas où je voulais vous conseiller, et qu'Allah veuille vous égarer. Il est votre Seigneur, et c'est vers Lui que vous serez ramenés.”} [Houd (11), 32 à 34]
Et : {Voilà ceux dont Allah n'a point voulu purifier les cœurs.} [Al Maidah, 41]

Quelle est la différence ente la volonté universelle et la volonté religieuse concernant la réalisation de la chose voulue ?
La volonté universelle est inévitable, car si Allah veut quelque chose par décret, elle doit se produire :
{Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire: "Sois", et c'est.} [Ya-sine (36), 82]
{Quand Nous voulons une chose, Notre seule parole est : “Sois”. Et, elle est.} [An Nahl (16), 40]

{Le commandement d'Allah est un décret inéluctable.} [Al Ahzab, 38]
La volonté religieuse elle, n'est pas obligatoirement réalisable, car Allah peut aimer une chose, sans nécessairement que cela se produise.
Ainsi Allah décrète l'injustice sur le plan universel, mais Il ne l'aime pas et l'a interdit dans Sa Religion. Sa Sagesse n'est que justice, tout le bien vient de Lui et le mal vient de nos visions restreintes des évènements.
L'imam Ibn al-Qayyim a dit : « Certes le Transcendant est sage; Il ne fait rien en vain, sans propos ni intérêt, ni sagesse ou objectif bien précis. Bien au contraire, tous Ses actes expriment une sagesse parfaite et ont  une cause qui les explique, comme l’ont bien indiqué Ses paroles et celles de Son Messager -صلى الله عليه وسلم-. » 
Nous devons nous soumettre à Dieu, même si notre compréhension est limitée.
(voir en arabe : charh al 'aqidah al wasitiya du savant Zayd al Madkhaly, page 94, et 
Charh al kifaya Vol. 1, p. 386 de l'imam Al 'Otheymine)
 )

04/11/2014

Réponses aux doutes

بسم الله الرحمن الرحيم

Quiconque médite un peu sur la situation de ce monde verra que l'ignorance est la cause des plus grands maux. L'ignorance envers Allah le Seigneur des cieux et de la terre, l'ignorance envers Sa Majesté, Ses Noms et Ses Attributs. Puis, l'ignorance envers Sa religion, cet islam qui mène au Paradis et sauve de l'Enfer éternel.

Mais la miséricorde d'Allah est infinie, Il ne fait d'injustice à personne et personne ne peut œuvrer contre Son décret. Notre Créateur nous appelle désormais au repentir à Lui et nous facilite les moyens pour apprendre Sa religion; l'islam. Il nous donne l'opportunité d'être meilleur que nos ancêtres, et d'être des guides vers Sa Guidée ainsi que la guidée de ceux qu'Il a guidé parmi les Prophètes, leurs compagnons sincères et ceux qui les ont suivis correctement. L'islam vient de notre Créateur et non pas des inconnus, ni des diables.

Dieu n'est qu'un Dieu unique, Allah, Celui qui mérite d'être glorifié, Celui qui n'a ni défaut, ni semblable, ni égal. L'unicité d'Allah est ce qui doit être enseigné aux gens, c'est la saine nature humaine.
Allah nous a créé sur cette croyance. C’est-à-dire qu'à la base l'enfant a une croyance; il sait pertinemment que son existence n'est pas le fruit du hasard et qu'il a un Créateur qui le fait vivre. Cette croyance n'est pas le fruit d'une éducation religieuse venant des adultes, mais c'est la saine nature que Dieu a ancré dans tous les enfants du monde.
L'enfant sait que le Créateur est Capable de tout et qu'Il n'a pas besoin d'être vu dans ce monde pour donner la foi à Ses créatures. L'enfant sait que le Créateur est différent, et distinct de Sa création.
Comme le prouve la célèbre parole du Messager d'Allah: « Tout nouveau-né né dans la fittra (c’est-à-dire la saine nature, la nature originelle sur laquelle Dieu nous a créer et c'est l'islam)… »

Et aussi le Messager d'Allah a dit: « Mon Seigneur m'a ordonné de vous enseigné ce que vous ignorez parmi ce qu'Il m'a enseigné, Allah a dit: « J'ai créé Mes serviteurs monothéistes (hounafa: prédisposé à accepter la vérité) ensuite les diables sont venus à eux (par des suggestions) et ils les ont donc éloignés de leur religion… » (rapporté par l'imam Mouslim ibn Hajaj).

Donc l'enfant sait que son Créateur n'a pas besoin de s'incarner en une créature, encore moins de souffrir ou de mourir sur une croix.
Mais au catéchisme si un enfant demande: « Pourquoi tous ces crucifix et ces statues? » Il lui ai dit: « Tu comprendras cela quand tu seras plus grand. » ou « Tu es encore jeune, c'est trop compliqué pour toi. »
C’est-à-dire que la manipulation et le lavage de cerveau prend un certain temps avant de renier que Dieu est unique, sans égal. Et puis il faut jouer sur les émotions; montrer aux enfants des belles images avant de leur faire accepter les crucifix et les statues. Choses que Dieu n'a jamais aimé un jour.

Mais en vrai il n'y a rien de compliqué ni de mystérieux dans la vraie croyance, la croyance en l'unicité d'Allah. C’est-à-dire le vrai monothéisme, un seul Dieu à aimer, un seul Dieu en qui faire totale confiance, un seul Dieu à qui se confier. Il n'a ni associé, ni enfants, ni partenaire et n'a besoin de personne. Tel est réellement le monothéisme; la croyance en l'unicité de Dieu. Pour être digne de l'humanité que Dieu nous a donné, il faut être reconnaissant envers Lui et croire en Lui. L'islam est une religion de clarté, de sincérité, de discernement, de bonne raison et de bonne logique. Il n'y a rien de compliqué dans les choses auxquelles Dieu nous appelle à croire. Il n'y a ni mysticisme, ni anthropomorphisme, ni fanatisme, ni superstitions.

Dieu n'a pas de paternité. La trinité est une hérésie criminelle contre l'humanité car elle pervertie les pensées sur Dieu et notre relation avec Lui. C'est un crime plus grave que les autres, car il fait mourir les cœurs avant les corps.

Il faut aussi le rappeler: Satan est notre ennemi déclaré à tous. Son seul but est de d'amener les gens en Enfer, nul part ailleurs. Cela par l'idolâtrie et les croyances perverses. Personne n'est plus hostile envers les descendants d'Adam que lui, il les trompe sur Dieu, sur la réalité de l'amour, la réalité de l'adoration et de la religion pour les faire sortir de la saine nature et du monothéisme vers les ténèbres de la perdition.
Alors prenons garde et demandons à Allah une foi authentique.

L'imam ibn Al Qayam a dit dans Al fawa id, il y a sept ou huit siècles passés: « Celui qui veut l'élévation de sa construction (ou son édifice), qu'il se préoccupe donc de la fiabilité des fondations et de leur ajustement d'une grande préoccupation, car l'élévation de la construction est à la mesure de la fiabilité des bases et de leur précision. Donc les œuvres sont la construction et leur fondement est la foi, quand les fondations sont fiables ils supportent la construction et elle s'élève sur eux. Si se délabre quelque chose de la construction la prévention devient facile. Tandis que si les bases ne sont pas fiables, l'édifice ne s'élève pas et ne se raffermi pas, et si se délabre quelque chose des fondations, l'édifice s'écroule ou presque.

Donc le connaisseur, sa préoccupation c'est l'authenticité des fondations et leur mise au point. Quant à l'ignorant il monte l'édifice sans fondations. Peu s'en faut donc que son édifice s'écroule, Allah –élevé soit-Il- a dit (selon le sens rapproché): 
{Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ?} [At-Tawbah (9), 109]. »

20/08/2014

L'origine, le but et la destination


بسم الله الرحمن الرحيم

Louange à Allah, notre Dieu, Celui qui a dit dans le Coran (selon le sens rapproché) : { Ô vous les gens ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. } [An Nissa (4), 1]

{ Ô toi l'homme, Qu'est-ce qui t'a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, Celui qui t'a créé, puis modelé et constitué harmonieusement, dans la forme dont Il a voulue te façonné? } [Al Infitar (82), 6, 7 et 8]

Il a aussi dit : { Que l'homme regarde donc de quoi il a été créé. Il a été créé d'une eau giclée (le sperme) sortie d'entre les lombes et les côtes. Allah est certes capable de le ressusciter. Le jour où les cœurs dévoileront leurs secrets, il n'aura alors ni force ni secoureur. } [At Tariq (86), 5 à 10]

L'imam ibn al-Qayaim a dit (dans Miftah Dari as-Sa'ada) au sujet de la création : 
« Ouvre maintenant les yeux de ta conscience pour observer cette goutte provenant d'un liquide totalement impuissant et répugnant (le sperme!), il ne lui faut pas plus d'une heure pour se gâter. . . 

Observe donc comment Le Maître absolu, l'Omniscient et Omnipotent, a extirpé cette goutte d'entre le dos et la poitrine puis l'a conduite par Sa puissance, soumise à Sa volonté, docile malgré l’étroitesse des canaux et la variété des voies empruntées.

Jusqu’à la faire parvenir au confluent dans lequel elle stagnera. Observe comment Il lia l'homme à la femme en créant un amour réciproque.
Comment Il les amena au coït en leur mettant la corde du désir et de l'amour au cou, cause de la conception de l'enfant… Comment Il destina aux deux liquides de se rejoindre malgré la distance qui les sépare, Il les a conduit depuis le fin fond des canaux et organes jusqu’à les réunir en un seul endroit stable et hors d'atteinte, à l'abri de l'air qui l'aurait avarié, du froid qui l'aurait refroidit, il est inaccessible à tout corps étranger, à toute attaque...
Puis Il transforma la goutte blanche comme neige en sangsue cramoisie puis en bouchée de chair aux caractéristiques différentes de la sangsue puis en fit un squelette nu, aux propriétés bien distinctes de celles de la bouchée de chair. Remarque bien comment Allah a découpé ces formes presque identiques pour en faire des nerfs, des os, des veines, des canaux et différents organes dont la consistance est plus ou moins flexible...

Comment Il a reliés les parties du corps de la manière la plus ferme qui soit…
Comment Il a couvert tout cela de chair, si bien que celle-ci constitue une enveloppe protectrice, le squelette sert donc de support aux muscles tandis que ces derniers le protègent... Comment Il en a dessiné les belles formes et fendit les oreilles, les yeux, la bouche, le nez et autres orifices, comment Il allongea les bras et les jambes, en sépara les extrémités pour en faire des doigts eux-mêmes divisés en phalanges... 
De même qu’Il installa les organes internes comme le cœur, l'estomac, le foie, la rate, les poumons, l’utérus, la vessie, les intestins... Chaque appareil a des dimensions données et une fonction précise. »

(…) « Revenons à la gouttelette et observons de manière attentive son évolution progressive... Si toute l’humanité et tous les djinns s'unissaient pour lui créer une ouïe ou une vue, une faculté de raisonnement, un savoir ou une âme, ou même le plus petit des os ou la plus fine des veines... Que dis-je, pour créer un seul cheveu, ils en seraient tout simplement incapables. Cela est en effet une manifestation de la création d'Allah qui conçoit tout à la perfection à partir d'une goutte impuissante. 

Si tel est son pouvoir de création concernant une goutte, que dire alors du monde céleste, de la hauteur des cieux, de leurs dimensions, de leur aspect sphérique, de leur immensité, de leur belle structure... Sans parler du soleil, de la lune et autres astres qui n'ont pas fini de nous étonner, que dire en effet de leurs trajectoires, de leurs formes ou de leurs différents levers et couchers ? 

Ainsi, chaque particule dans le ciel a une sage finalité, la voûte céleste est même bâtie de manière bien plus parfaite que le corps humain et recèle bien plus de merveilles. On peut même affirmer que l'ensemble de ce qui existe sur terre n'est rien comparé aux merveilles du ciel. »

Le savant 'Abde Rahman AsSa'dy (mort en 1376 ; soit en 1956) a dit : 
« Cette observation ne te pousse-t-elle donc pas à reconnaître Le Seigneur Omnipotent, Omniscient, qui créé toute chose à la perfection?

Si toutes les créatures s'unissaient pour faire évoluer cette goutte qui est l'embryon de la vie, pour la placer dans ce lieu sûr (l'utérus) et lui attribuer une ouïe, une vue, une intelligence, des organes vitaux internes et extérieurs et le développer à cette vitesse extraordinaire ou le composer de cette manière bien agencée, bien organisée... Dites-moi, leurs connaissances ou leurs moyens seraient-ils suffisants pour leur permettre cela?

Cette observation amène donc à reconnaître la grandeur d'Allah et à l'estimer à sa juste valeur, à courber l’échine devant Lui, à considérer que Ses Livres et Ses Messagers disent la vérité.

C'est donc un argument rationnel et instinctif, la nature humaine est forcée de reconnaître son Seigneur et d'admettre qu’Il doit être adoré. » (voir le livre "Comment j'ai connu Allah" en français)

L'imam Abou Hafss 'Omar ibn 'Abdel 'Aziz Al Oumaoui Al Qouraichy (mort en 101 après l'Hégire) –qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit, lors de son dernier discours après avoir loué Allah et Lui avoir fait des remerciements :

« Ceci dit, vous n'avez donc pas été créé inutilement, et vous n'avez pas été laissé en vain, et vous avez certes une destinée où Allah descendra pour juger entre vous et départager entre vous. 

A donc échoué et perdu celui qui est sorti de la miséricorde d'Allah, et lui a été rendu sacré (interdit) le Paradis aussi large que les cieux et la terre. Ne savez-vous pas que personne n'est en sécurité demain sauf celui qui a pris garde de ce Jour et en a eu peur, a vendu sa marchandise pour ce qui est permanent et le peu pour beaucoup, et peur pour sécurité ? 

Ne voyez-vous pas que vous êtes descendants des morts, et qu'il y aura après vous des restants jusqu’à que vous retourniez vers Le Meilleur des héritiers (Allah) ?! »

Version imprimable du texte : http://textup.fr/136722Wa

16/08/2014

L'unicité d'Allah

Louange à Allah, Dieu des premiers et des derniers.

Le calme est essentiel pour une lecture bénéfique.
Abou Haazim Mohammed Houssny Al-Qaahiry a dit:
"La réalité de la dévotion et de la piété est la plus considérable des réalités dans la vie de l'homme, par elle s'établie son existence, et par elle dépend son monde, personne ne peut la nier ou en sortir. Cela car dès son début, l'homme a la connaissance qu'il a un Seigneur et un Dieu. Il regarde en lui-même, sur ceux qui sont autour de lui, et sur ce qu'il y a autour de lui comme créatures, donc il se rend compte que pour tous il y a nécessairement un Seigneur et un Dieu; c'est une réalité naturelle, personne qui a une raison ne diverge de cela et aucun homme ne polémique sur cela."

Il a aussi dit: "Tout ce qui est nouveau a forcément un novateur, tout ce qui est créé a forcément pour lui un créateur. Si tu entres dans une pièce de ta maison, et que tu y trouve un verre qui a été placé sur une chaise ou une table, et ce n'est pas toi qui l'a placé, es que tu crois donc qu'il s'est placé ici par lui-même ?! Es que tu crois qu'il est venu lui-même puis s'est placé dans cet endroit et s'est stabilisé ?! Ou tu crois qu'il y a quelqu'un qui l'a placé ? Donc c'est une affaire raisonnable où le débat n'est pas accepté. Allah a certes créé les gens sur cela, il n'y a pas d'homme qui croit que ces créatures existantes ont existées par elles-mêmes, ou que d'autres les ont fait exister. Et en fait les a créés une Divinité Capable et Sage. 

Et l'affaire n'est pas le simple fait de l'existence, il y a plutôt dans cela une organisation magnifique et une précision minutieuse, celle que tu vois autour de toi dans ce monde, es que cela peut être le coup du hasard?! Es que cela peut être par la cause de la nature elle-même ?! Celui qui dit cela est comme a dit certains savants: comme celui qui prétend qu'un homme aveugle a mis un fil à coudre dans une aiguille, puis l'a jeté, et le tricot du vêtement s'est fait par lui-même, avec minution, précision et perfection, es que quelqu'un croit cela?!
Donc ce n'est pas possible qu'un homme puisse rendre véridique que cet univers créé, minutieux et ordonné s'est fait exister lui-même, ou que l'a fait exister un autre qu'Allah –béni et élevé soit-Il-, c'est la réalité dont avait connaissance le bédouin primitif, ne connaissez-vous pas l'histoire du bédouin qui a regardé autour de lui et a dit: "le crottin prouve le chameau et la trace prouve le parcours, cet univers ne prouve-t-il l'existence du Très-Savant, L'Omnipotent?!" Fin de citation et de traduction.

Il n'y a pas de vie sans Dieu qui donne la vie. Quand l'enfant grandit et prend connaissance de lui, il reconnait naturellement la vie comme étant une faveur que son Créateur lui a accordé. Puis de par sa nature, il comprend que tout sa vie sera une lutte pour Allah. Une lutte pour rendre à Allah le culte qu'Il mérite. Mais aujourd'hui l'éducation des enfants dans le monde est remplie d'épreuves, car rares sont les hommes qui comprennent et mettent en pratique ce qu'Allah attend d'eux.

Le bonheur ou le malheur. Le Paradis ou l'Enfer. Je ne sais pas ce que chacun mérite, mais nous savons tous qu'Allah ne nous accordera que ce que nous méritons. Il n'y a pas de réalité si ce n'est la réalité de l'islam, soumission à Allah. Le reste n'est que illusions, mensonges, décorations, ornements, jeux ou civilisation trompeuse.
Comme a dit l'imam Mohammed al 'Outhaymine: "Les gens demeurent préoccupés par ce qui a été créé pour eux, en lieu de se préoccuper du but pour lequel ils ont été créé."

Pour accéder au bonheur éternel, il ne suffit pas de faire le bien dans ce monde, mais il faut faire le bien pour Allah en ayant foi au Paradis. Le témoignage de foi est donc la première de toute les obligations. Si quelqu'un fait le bien toute sa vie, mais le fait sans être dans l'Islam tout en ayant entendu parler de l'Islam, alors il n'entrera jamais au Paradis, et pire encore, il ne sortira jamais de l'Enfer.

Sachant que la guidée vient d'Allah, il n'y a pas de quoi être confus face à celui qu'Allah ne guide pas. Allah fait ce qu'Il veut et n'est jamais interroger sur ce qu'Il fait. Chaque jour Il œuvre. Il fait apparaitre la vérité à travers qui Il veut.
L'homme qui veut des droits ne devraient jamais pas se faire l'ennemi du droit d'Allah. Le droit d'Allah sur les hommes, c'est qu'ils se soumettent à Lui et L'adore sans rien Lui associé. Qu'ils utilisent leurs intelligences pour Sa cause. La divinité d'Allah est l'origine de Son droit. Et la responsabilité qu'Allah a donné à l'homme est la source de son devoir.

Personne n'est immortel, pas même les anges ou les Prophètes. Et personne n'est infaillible, sauf les Messagers d'Allah dans ce qu'ils transmettent de la religion d'Allah.
Evoquons solennellement le bienfait et la miséricorde d'Allah envers nous de nous avoir parler. Voici donc un extrait des sens du Coran que le Prophète Mohammed nous a transmis de notre Seigneur, avec l'explication qui s'en suit.

Allah (gloire à Lui) a dit dans Son Noble Livre (selon le sens rapproché): {Ô vous les gens, adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété, Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; et Il a fait descendre l'eau du ciel et a fait sortir par elle toutes sortes de fruits pour vous nourrir; n'accorder donc pas à Allah des égaux, alors que vous savez.} [Al Baqarah, 21, 22].

Le savant Saleh Al-Fawzan a dit (voir dourous at-tafsir fi al Masdjid al-Haraam, vol.1 page 68):

« Dans ces versets il y a le commandement d'adorer Allah, à Lui la puissance et la sublimité, et c'est un ordre pour tous le gens {Ô vous les gens}, donc dans cela il y a la généralité du message du Prophète, prière d'Allah et paix sur lui; car il a été envoyé à tous les gens comme a dit Le Très-Haut (selon le sens rapproché):
{Dis : "Ô vous les gens ! Je suis le Messager d'Allah pour vous tous…"} [AlA'raf, 158] et le Très-Haut a dit: {Et Nous ne t'avons envoyé qu'en tant qu'annonciateur et avertisseur pour toute l'humanité. Mais la plupart des gens ne savent pas.} [Saba, 28] et Il a dit:
{Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Discernement (le Coran) sur Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l’univers.} [Al-Fourqane, 1], cela fait partie de ses spécificités, prière d'Allah et paix sur lui, car les Prophètes avant lui étaient envoyés à leurs peuples exclusivement, quant à notre Prophète Mohammed, prière d'Allah et paix sur lui, Allah l'a envoyé aux gens dans leur totalité.
Il a obligé son obéissance à l'ensemble des Djinns et des Hommes, et Il a abrogé par sa législation ce qu'il y avait auparavant comme législations. Il est donc uniquement permis aux gens à la surface de la terre parmi toutes les communautés de suivre ce Messager, prière d'Allah et paix sur lui, celui donc qui ne le suit pas est en Enfer, qu'il soit juif ou chrétien, ou autres que les gens du Livre parmi les autres communautés.
Celui qui prétend donc qu'il est sur la religion de Moïse comme les juifs, ou qu'il est sur la religion de Jésus comme les chrétiens et il ne croit pas en Mohammed, prière d'Allah et paix sur lui, il est donc en Enfer. Il a dit, prière d'Allah et paix sur lui: "Par Celui qui détient l'âme de Mohammed dans Sa main, personne de cette communauté (l'humanité entière) juif ou chrétien, n'entend parler de moi, puis meurt sans avoir cru à ce avec quoi j'ai été envoyé, sans qu'il ne soit parmi les gens de l'Enfer."

Il ne reste donc pas, après son envoi (sallAllahou 'alaiy wa salam) une autre religion sauf sa religion (sallAllahou 'alaiy wa salam). Donc ceux qui appellent maintenant à l'unité des religions et la fraternité entre les religions, et le débat entre les religions comme ils disent faussement; car ils veulent mettre les autres religions à égalité avec l'islam; et que les gens sont dans le choix, c'est autorisé à tous de rester dans sa religion, tout cela c'est faux. Car il n'y a pas de religion authentique après la prophétie de Mohammed, prière d'Allah et paix sur lui, si ce n'est la religion de l'islam celle avec laquelle il a été envoyé.

Celui qui veut le Paradis, l'agrément d'Allah et son amour, qu'il suive donc cette religion {Dis : “Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi, Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. Dis : “Obéissez à Allah et au Messager. Et si vous tournez le dos... alors Allah n'aime pas les infidèles !} [Al Imrane, 31, 32]

Cela est clair sur le fait qu'il n'y a pas de réussite sauf dans le suivi de Mohammed, salla Allahou 'alayi wa salam.
Deuxièmement: on prend de ce verset les types d'unicité: l'unicité de la divinité et l'unicité de la seigneurie. L'unicité de la divinité dans Sa parole, élevé soit-Il: {adorez votre Seigneur} c'est l'unicité de l'adoration, et c'est celui avec lequel Allah a envoyé l'ensemble des Messagers, sur eux les prières et la paix. Le Très-Haut a dit (selon le sens rapproché): {Et Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: “Adorez Allah et écartez-vous du Tagut.”} [An-Nahl, 36] donc tout messager a dit à son peuple: adorez Allah et écartez-vous du Taaghout, c'est à dire le chirk (l'association, ou idolâtrie), et c'est l'adoration d'autres qu'Allah, le Très-Haut a dit (selon le sens rapproché): {Et Nous n'avons envoyé avant toi aucun Messager à qui Nous n'ayons révélé : “Point de divinité en dehors de Moi. Adorez-Moi donc.”} [Al-Anbiya, 25]. Donc l'unicité à laquelle ont appelé les Messagers, c'est l'unicité de la divinité, et c'est l'adoration d'Allah seul sans associé avec Lui, et le délaissement de l'adoration d'autres que Lui, cela est ce avec quoi Allah a envoyé les Messagers.

Et dans le verset il y a l'unicité de la seigneurie dans Sa parole (selon le sens rapproché): {qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété, Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; et Il a fait descendre l'eau du ciel et a fait sortir par elle toutes sortes de fruits pour vous nourrir} cela c'est l'unicité de la seigneurie, et cela les mouchrikounes (païens, polythéistes) le reconnaissent, ils avouent cela, comme a dit le Très-Haut: {Dis : “Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l'ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ? ” Ils diront : “Allah”. Dis alors : “Ne le craignez-vous donc pas ?”} [Younous, 31].
Donc Allah, glorifié et élevé soit-Il, a informé que les polythéistes reconnaissent l'unicité de la seigneurie, et qu'il n'y a pas de Créateur et de Pourvoyeur, et que personne ne donne la vie et la mort, et que personne ne gère le monde si ce n'est Allah, glorifié et élevé soit-Il, ils avouent cela, mais cela ne suffit pas. Donc celui qui a reconnu l'unicité de la seigneurie seulement n'est pas mouslim (soumis, musulman), car si il si serait musulman, alors les polythéistes deviendraient tous musulmans; car ils avouent ce type d'unicité, les Messagers n'ont pas appelés à l'unicité de la seigneurie uniquement; car cela serait la recherche de ce qui existe déjà.

Les communautés reconnaissent cela, et en fait, le désaccord et la discorde est sur l'unicité de la divinité, ils reconnaissent qu'Allah est le Créateur, le Pourvoyeur et qu'Il administre l'univers, mais ils adorent autres avec Lui. Donc ils avouent l'unicité de la seigneurie et ils renient l'unicité de la divinité, tel est l'habitude des mécréants. Même les polythéistes, ceux vers qui a été envoyé Mohammed, prière d'Allah et paix sur lui, sont sur cette ligné, quand il leur a dit: dites: la ilaha il'Allah (il n'y a de vrai dieu qu'Allah) ils ont dit {“Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante”} [Sad, 5] et le Très-Haut a dit sur eux: {Quand on leur disait : “Point de divinité à part Allah”, ils se gonflaient d'orgueil, et disaient : “Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou?”} [AsSaffat, 35, 36] »

Dans ces versets Allah nous appel à nous soumettre à Lui, chose dont l'être humain peut le plus jouir se réjouir. C'est l'adoration d'Allah sous toutes ses formes connues dans l'islam. Il y a aussi l'interdiction du plus grand et du pire des péchés; l'association à Allah. C'est à dire que l'adoration d'Allah n'est authentique qu'avec l'unicité et qu'elle n'est pas authentique avec l'association (le polythéisme,  l'idolâtrie). Car Il a dit: {adorez votre Seigneur} et à la fin: {n'accorder donc pas à Allah des égaux}. Il ne s'est pas contenté de Sa parole: {adorez votre Seigneur} mais a rappelé les bienfaits de la création qui viennent de Lui seul, puis a dit {n'accorder donc pas à Allah des égaux alors que vous savez}, ce qui prouve que le culte n'est authentique qu'avec l'unicité (le monothéisme pur) et la sincérité avec Allah sans trace de ce qui contredit ou annule cela. 

Tel est le sens de l'attestation et le témoignage de foi par lequel une personne entre dans l'islam; La ilaha ilAllah (il n'y a de vrai dieu qu'Allah), car la ilaha ilALlah affirme l'unicité et rejette l'idolâtrie; c’est-à-dire pas d'adoré en vérité sauf Allah, donc dans "la ilaha" il y a le rejet de ce qui est adoré en dehors d'Allah et dans "ilAllah" il y a l'affirmation de l'unicité pour Allah seul. 
Dans le verset cité dernièrement il y a aussi l'interdiction de l'association dans Sa parole: {n'accorder donc pas à Allah des égaux} et l'affirmation du monothéisme dans Sa parole: {adorez votre Seigneur} donc Il a rassemblé entre le rejet et l'affirmation comme dans la parole qui fait entrer dans l'islam: "la ilaha ilAllah". 

C'est Allah seul que le croyant doit espérer dans son culte et non pas les éloges de untel ou untel. En vérité, Allah est Celui qui nous appelle à être meilleur jour après jour, également par nos relations avec les autres, et Il nous appelle à délaisser les mauvaises habitudes du quotidien ainsi que tout ce qui nous nuit.   


Pour finir je trouve sympathique de citer quelques paroles de l'imam Ibn Ul-Qayyim (Qu’Allah lui fasse miséricorde), il disait:
« Plus on connaît Allah, plus on Le craint, plus on cherche à L’adorer, et plus on s’éloigne de Sa désobéissance. »

« Si les racines de la connaissance s’ancre fermement dans la terre du cœur, pousse alors l’arbre de l’amour. Et lorsque cet arbre s’enracine et se fortifie, il donne comme fruit l’obéissance à Allah. Ainsi, cet arbre ne cesse de donner ses fruits à tout instant, par la grâce de son Seigneur. »
Il a aussi dit : « Allah ne guérit point et ne suffit jamais celui qui ne trouve pas dans le Coran remède et suffisance. » 

05/08/2014

Eclaircissement


 بسم الله الرحمن الرحيم
Louange à Allah, celui qu'Il guide personne ne peut l'égarer et celui qu'Il égare personne ne peut le guider.
Si quelqu'un aurait dit au Messie 'Issa ("Jésus") devant lui: "Tu es Dieu et aussi son fils, et ta mère c'est la mère de Dieu, et le Saint-Esprit c'est une partie de Dieu et de toi."
Probablement qu'il n'aurait pas pu patienter, et aurait mis à mort la personne sur le champ! Mais, Allah patiente, et non pas seulement Il patiente, mieux encore; Il a fait descendre le Coran et envoyé le Prophète Mohammed pour expliquer aux gens du monde entier ceux sur quoi ils font erreur, pour trancher sur ceux en quoi ils divergent et les unir sur la vérité. Pour qu'Il soit adoré seul, et pour qu'Il sauve les croyants de l'ignorance et du malheur. C'est ainsi qu'Allah Tout Puissant a interpellé ceux qui se disent chrétiens comme ceci: {Ne vont-ils donc pas se repentir à Allah et implorer Son pardon ? Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.} [Al Maidah, 74. TRSV.]
Quant à ce qui est écrit dans la bible: "Personne ne peut dire que Jésus est le Seigneur si ce n’est par le Saint-Esprit." C'est complètement faux. Car Allah seul est le Seigneur, Seigneur des hommes, Seigneur des cieux et de la terre, aucun croyant ne peut dire le contraire. Et le Seigneur est le Créateur de tout cela, entre autres Il est le Créateur du Messie Jésus et du Saint-Esprit, l'ange Gabriel (Djibril en arabe). 
Personne ne peut dire que Jésus est le Seigneur, et personne ne peut dire qu'il est autre chose qu'un serviteur et un Messager du Seigneur. Nous croyons en l'Evangile parole d'Allah et nous rejetons le mensonge trinitaire. Tout comme Adam, le Messie n'a pas de père et Allah fait ce qu'Il veut. Ni Jésus, ni le Saint-Esprit, ni personne d'autre n'a une partie de la divinité ou de la seigneurie. A Allah seul appartient la seigneurie et la divinité absolue, à Lui l'unicité total. A Lui exclusivement est le pouvoir d'exaucer les prières, de donner la vie ou la mort, guérir les cœurs et les corps. 
Jésus n'a guérît les malades et fait revivre le mort que par la permission d'Allah son Seigneur. Ces miracles ne prouvent pas qu'il est Dieu ou son fils, mais ils prouvent qu'il est le Messager de Dieu venu confirmé la Torah qu'Allah a révélé à son pieux serviteur Moussa ("Moïse").
De même, l'Esprit-Saint est un ange chargé de la Révélation aux Prophètes et aucun d'entre nous ne peut devenir prophète d'Allah. Nous devons simplement suivre le Prophète Mohammed, dernier des Messagers pour l'humanité avant la fin du monde. Lui qui a dit : 
« Quiconque atteste qu’il n’y a pas de divinité en droit d’être adorée si ce n’est Allah, Unique et sans associé, que Mohammed est Son serviteur et Messager, que 'Issâ ("Jésus") est le serviteur d’Allah, Son Messager, Sa Parole qu’Il envoya à Maryam (Marie), et un esprit venant de Lui, que le Paradis est vérité et que l’Enfer est vérité, entrera au Paradis, quels que soient ses œuvres. »
Allah (à Lui gloire et louange) a dit dans le Coran (selon le sens rapproché) : 
{ Ceux qui communiquent les messages d'Allah, Le craignant et ne redoutaient nul autre qu'Allah. Et Allah suffit pour tenir le compte de tout. Mohammed n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes. Et Allah est Omniscient.
Ô vous qui croyez ! Évoquez Allah d'une façon abondante et glorifiez-Le à la pointe et au déclin du jour. C'est Lui qui prie sur vous, - ainsi que Ses anges, - afin qu'Il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière; et Il est Miséricordieux envers les croyants.
Leur salutation au jour où ils Le rencontreront sera : “Salam” [paix], et Il leur a préparé une généreuse récompense. Ô Prophète ! Nous t'avons envoyé [pour être] témoin, annonciateur, avertisseur, appelant (les gens) à Allah, par Sa permission; et comme une lampe  éclairante.
Et fait aux croyants la bonne annonce qu'ils recevront d'Allah une grande grâce.} [Al Ahzab, 39-47]
{Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l'avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu'à chaque fois, qu'un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d'orgueil ? } [Al Baqarah, 87]

{ Et quand Allah dira : "Ô Jésus, fils de Marie, rappelle-toi Mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit. Au berceau tu parlais aux gens, tout comme en ton âge mûr. Je t'enseignais le Livre, la Sagesse, la Thora et l'évangile. Tu fabriquais de l'argile comme une forme d'oiseau par Ma permission; puis tu soufflais dedans. Alors par Ma permission, elle devenait oiseau. Et tu guérissais par Ma permission, l'aveugle-né et le lépreux. Et par Ma permission, tu faisais revivre les morts. Je te protégeais contre les Enfants d'Israël pendant que tu leur apportais les preuves." Mais ceux d'entre eux qui ne croyaient pas dirent : “Ceci n'est que de la magie évidente.” } [Al Maidah, 110]

En vérité, le Messie n'a ni été tué, ni crucifié, et il n'est pas allé dans le monde souterrain, et n'est pas "descendu aux enfers", et il n'ira qu'au Paradis après son retour sur terre et sa mort. Et je demande à Allah la guidance pour moi et pour vous.