02/07/2015

Education

L'imam africain Abou Ahmed Mohammed Aman Al Jami (mort en 1416 H رحمه الله) a dit (Majmou' rasa-il Al Jami, p. 515) :

« L'islam a un cheminement qui lui est propre dans l'éducation de l'esprit. C'est de croire au lien permanent entre celui-ci et Allah, un lien ininterrompu à chaque instant, dans chaque œuvre, chaque pensée, chaque ressenti, afin que ne s'éteigne pas cette illumination spirituelle, pour que ce lien fort soit le chemin vital de l'homme. Il éclaire pour lui la vie pour être sans cesse éclairé. Pour ne pas que cet essor soit involontairement furtif ou soudainement éphémère.

La voie de l'islam dans l'éducation de l'esprit est que l'esprit soit en lien avec Allah en tout moment. Ceci, de façon à ce qu'il se rappelle d'Allah alors qu'il est seul isolé ou avec ses compagnons ou quand il lit. Quand il écrit, il n'écrit que ce qu'Allah agréé et ne nuit pas à Ses serviteurs, ni à Ses alliés. Ceci alors qu'il est dans sa fabrique, dans son commerce, dans sa ferme, dans ce qu'il aime, dans ce qu'il agréé et déteste, dans toutes ses situations et circonstances.

Mieux encore, les circonstances imprévues et les situations renaissantes ne parviennent pas à s'interposer entre lui et Allah ainsi que le souvenir de Lui, mais il est dans l'ensemble de ses situations avec Allah, dans une affinité constante, dans une attache solide et permanente. Plus exactement, ceci est l'adoration, celle pour laquelle Allah a créé les djinns et les hommes : { Et Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent } [Coran, TRSV] »