19/07/2017

Jihadologie : une infiltration plus qu'écœurante

On ne peut pas être sans stupeur en lisant le blog de Romain Caillet et surtout son dialogue avec le jeune algérien dit "dissident". Inadmissible, l'infiltration de Romain dans le domaine médiatique est du jamais vu.

Si je n'aurais pas peur de tomber dans l'injustice, j'aurais parlé de méthode "cailletiste", mais il y a peut-être une famille qui aime le calme et la discrétion. Ceci dit, il n'y a pas d'analyse "jihadologique" chez Romain, mais juste un style d'abrutisation et une place d'honneur pour le terrorisme.
Quand nous jugeons de terroriste un individu étant prêt à tuer sans droit au nom d'Allah ou d'une religion, c'est que son terrorisme idéologique est le centre du problème, l'origine du danger.

Les victimes des attentats en Algérie, en Syrie, en Turquie (et même en France) accepteraient elles qu'un "consultant" propage encore le venin terroriste puis de l'entendre dire cyniquement : "Mon rôle n'est pas de condamner" ?! 

Et quand un journaliste arabe sort un livre par fascination pour le terrorisme en le faisant passé pour quelque chose d'islamique ; le danger est grave car c'est l'orientation de l'opinion public qui est visée, avec sa majorité de non-croyants. N'a-t-il pas honte de vivre par le malheur des gens sous fond de falsification religieuse ? Le rôle d'un avocat non-croyant est-il le soutien du terrorisme ? Quelle "gloire" y a-t-il en cela ?

A Allah nous appartenons et à Lui nous revenons. N'avez-vous pas de pitié pour les orphelins et les mères qui pleurent ? Qui sera responsable au Jour du Jugement quand il n'y aura plus de place pour l'injustice ? 

Des milliers de crimes dans le monde ont pour cause ces prêcheurs qui falsifient l'Islam et détruisent les espoirs de sécurité dans de nombreux pays (Nigeria, Yémen, Iraq, Pakistan, Afghanistan et ailleurs). Malgré tout cela Romain ne se gêne pas pour orienter les gens vers leurs liens internet et leurs livres. Ces mêmes références qui jugent les musulmans comme étant pire que des bestiaux.

Les francophones ont-ils besoin d'un insolent qui discute avec des terroristes puis traduit leurs idées abominables ? Comment peut-on tolérer que ces gens aient une tribune dans les médias français ? Pour reprendre un de ses termes mensongers ; es une "optique salafiste" ?! Celui qui transmet une maladie contagieuse comme on colporte une parole est bien plus dangereux et vicieux que le malade qui meurt dans son coin méconnu du monde.

Le fait que les khawarijs et les gens sectaires s'excommunient les uns les autres n'a rien de nouveau. Es pour autant qu'il faut plonger dans leurs sectes et boire leur tasse de takfir comme un accroc sous overdose ?! Es pour autant que cela a un lien avec l'Islam, ou que l'un d'eux a éventuellement une compréhension légitime de l'Islam et un discours potable le grand public ?! 
Es pour autant que l'un d'eux a une approche islamique ou "modérée" dans ses convictions religieuses ?! Es pour autant que leurs idioties ont lien avec la politique ou le jihad ?! Y a-t-il un lien entre la bataille de Badr et ses égarés ?

Les gens auront-ils besoin de jihadophoquologie pour être avertit de la récupération charlatantiste au nom de la "jihadologie" ?! Non, une charlatantologie classique serait plus claire afin qu'il n'y ait pas d'amalgame entre le jihad et ces malades (tout comme personne ne fait d'amalgame entre la caille et le caméléon, l'âne et le phoque). 
Ensemble et pour la paix, disons que Romain doit être sanctionner pour sa pollution.